C'est dans l'actuMonde

Pakistan: musulmans et chrétiens unis contre le terrorisme

Maïlys Masimbert, mis à jour le 09.10.2013 à 13 h 45

Manifestation de soutien à l’Egypte, Melbourne, février 2011. Takver via FlickrCC License by

Manifestation de soutien à l’Egypte, Melbourne, février 2011. Takver via FlickrCC License by

Quand on parle des musulmans et des chrétiens, on a plutôt l’habitude d’entendre des histoires au cours desquelles ils se tapent dessus. Mais pas cette fois. Le 6 octobre ne fut pas tout à fait un dimanche comme les autres au Pakistan, dans la ville de Lahore, 200 à 300 musulmans et chrétiens se sont donnés la main après la messe relate The Express Tribune, un quotidien pakistanais.

Organisée par un musulman pakistanais, cette chaîne humaine interreligieuse était une manifestation de soutien pour les victimes du double attentat suicide ayant eu lieu deux semaines plus tôt à Peshawar. L’attaque considérée comme la plus meurtrière jamais commise contre des chrétiens du Pakistan a fait 85 morts et plus de 100 blessés selon le Guardian. Les kamikazes se sont fait exploser alors que les fidèles sortaient de l’église après la messe, et se massaient sur le parvis pour recevoir de la nourriture distribuée gratuitement, relatait alors le New York Times.

L’opération a été revendiquée par une faction des talibans «qui a fait le vœu de tuer les non-musulmans jusqu’à ce que les Etats-Unis arrêtent les frappes de drones meurtrières sur le pays» expliquait encore le Guardian. Elle a déclenché des protestations à travers tout le pays, et notamment la chaîne humaine de Lahore à laquelle un mufti, un haut responsable au sein de la religion musulmane, et un prêtre ont participé, main dans la main.

Des versets du Coran prônant la tolérance entre les religions ont été récités et les participants se sont rassemblés sous des bannières où il était écrit: «une nation, un sang» et «plusieurs fois, un dieu».

L’organisateur de l’événement a lancé le mouvement sur les réseaux sociaux. Il appartient à une organisation appelée «Pakistan for all», qui s’inquiète des attaques répétées contre les minorités. Présent pour la chaîne humaine, il a déclaré:

«Les terroristes nous ont montré ce qu’ils font le dimanche. C’est à notre tour de leur montrer ce que nous faisons ce jour-là: nous nous unissons.»

La communauté chrétienne du Pakistan représente 1,6% de la population pakistanaise, majoritairement musulmane, rapporte la BBC. Outre l’événement organisé à Lahore, de nombreuses manifestations ont eu lieu pour dénoncer l’incapacité de l’Etat à protéger les minorités.

Maïlys Masimbert
Maïlys Masimbert (106 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte