Lu, Vu & EntenduMonde

Qui veut passer les fêtes de Noël en Corée du Nord?

Caroline Piquet, mis à jour le 07.10.2013 à 12 h 21

Noël à Pyongyang anyone? Raphael Goette via Flickr CC License by.

Noël à Pyongyang anyone? Raphael Goette via Flickr CC License by.

Marre de passer les fêtes de Noël avec la belle-famille? L’agence de voyage chinoise Taedong Travel propose de passer Noël en Corée du Nord. Pour un peu plus de 800 euros, les voyageurs partiront de Pékin, en Chine, par train pour passer cinq jours à Pyongyang. La Corée du Nord, qui a longtemps interdit l’entrée dans son pays aux étrangers en hiver, propose cette année une extension de la période touristique selon Radio Free Asia, citée par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Selon Emily Qiu de l’agence Taedong Travel citée par Business Week, déjà 15 personnes se seraient déjà inscrites, dont des Britanniques, des Allemands, des Français et des Américains:

«La Corée du Nord est le pays le plus sûr du monde. Si vous souhaitez célébrer Noël là-bas, vous êtes les bienvenus. Nous ne sommes que des touristes, des voyageurs –nous ne sommes ni journalistes ni soldats, donc nous sommes en sécurité.»

La Corée du Nord, exsangue, se montre plus «ouverte» envers les touristes pour renflouer ses caisses, toujours selon Emily Qui dans le Business Week: «Quasiment tous (les frais d’agences de nos clients) sont reversés à la Corée du Nord, mais nous touchons une commission.»

Avant de signer, si vous faites partie de ceux qui ne ratent jamais la messe de minuit, ayez à l’esprit que la Corée du Nord est classée parmi les pays les plus hostiles dans le monde pour les chrétiens, selon un rapport de 2010 de la Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde, ou encore un rapport d’Amnesty International de 2012 sur les «persécutions» dont sont victimes «des protestants évangéliques venus du Sud (…) régulièrement arrêtés et emprisonnés».

Des milliers de chrétiens seraient jetés dans des camps de travail, régulièrement torturés, parfois assassinés au nom de l’athéisme d’Etat. En 2009, selon des ONG sud-coréennes, une femme a été exécutée en public pour avoir distribué des bibles dans la ville de Ryongchon. En avril dernier, rapporte le New York Times, l’Américain Kenneth Bae a été condamné à 15 ans de travaux forcés à cause de ses activités de missionnaire chrétien.

Toujours pas décidé? N’hésitez pas à aller faire un tour sur notre Top 5 des destinations touristiques les plus glauques.

Caroline Piquet
Caroline Piquet (60 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte