Lu, Vu & EntenduMonde

Vu sur Airbnb: passez vos vacances dans un bidonville en Indonésie!

Maïlys Masimbert, mis à jour le 02.10.2013 à 13 h 37

En réalité, cette annonce est moins révoltante que vous pourriez le croire...

Bidonville à Jakarta. Cak-Cak via FlickrCC License by

Bidonville à Jakarta. Cak-Cak via FlickrCC License by

C’est la rentrée mais vous êtes encore en vacances? Petits veinards, on vous a trouvé un endroit où aller. Puisqu’il fait moche et que le froid revient, filez vers le soleil et allez en Indonésie. Et on vous propose même un endroit où dormir grâce à Airbnb, le site de location d’appartements entre particuliers: une super chambre dans un bidonville près de Jakarta.

L’idée vient de Jeremy, raconte le site Fast Company, un Singapourien qui travaille dans la publicité. C’est lui qui a enregistré sur le site le petit village «Banana Republic», appelé comme ça parce qu’il est entouré de plantations de bananes. Pas de lit king size, pas de jacuzzi privé, pas de peignoirs moelleux et d’oreillers joufflus, mais les visiteurs sont prévenus dès le départ: 

«On ne vous servira pas de thé glacé pendant que vous regardez le coucher du soleil ou que vous vous faites masser juste avant votre dîner avec entrée plat dessert.»

La chambre. Airbnb
Les toilettes. Airbnb
Le village Banana Republic. Airbnb

Le but de cette annonce est de «lever des fonds et créer une prise de conscience des problèmes posés chaque année par les inondations», explique The Next Web:

«Pour renforcer les barrages contre cette invasion aquatique, la Banana Republic a besoin d’argent. Et c’est là que vous entrez en jeu.»

Comment? En déboursant 10 dollars (environ 7 euros), soit pour une nuit dans la chambre à louer, soit pour une journée passée dans le bidonville avec ses habitants. Votre argent sera utilisé pour nettoyer la rivière et construire de meilleurs toits assure Jeremy, qui a tout prévu au cas où vous ne comptiez pas venir bientôt à Jakarta: vous pouvez réserver et payer sur Airbnb même si vous ne dormez pas à Banana Republic.

Le site de location a la réputation de faire gagner beaucoup d’argent à ceux qui l’utilisent. Depuis sa création en 2008, il n’a cessé de croître et propose maintenant 300.000 logements dans 34.000 villes de 192 pays. A Paris, 30.000 appartements échappent à la location standard pour ne figurer que sur Airbnb, un business bien plus lucratif qu’un contrat locatif normal. 

Maïlys Masimbert
Maïlys Masimbert (106 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte