Monde

Le séisme du Pakistan était si puissant qu’il a formé une petite île

Temps de lecture : 2 min

Un monticule de terre a émergé des eaux au large du port Gwadar en mer d'Arabie après le violent séisme de mardi. Senateur Sana Baloch via Twitter
Un monticule de terre a émergé des eaux au large du port Gwadar en mer d'Arabie après le violent séisme de mardi. Senateur Sana Baloch via Twitter

Le séisme de magnitude 7,8 qui a frappé le Pakistan ce mardi 24 septembre à 16h30 locales (13h30 en France) était si puissant qu’il a modifié la surface de la planète selon The Atlantic Wire. Au large du port de Gwadar dans la mer d’Arabie, une petite île a émergé des flots sous le regard des rescapés rapporte Reuters:

«Les chaînes de télévision montraient les images d’un tronçon de terrain rocheux s’élevant au-dessus de la mer, une foule de gens perplexes se massant pour observer le phénomène.»

Selon l’inspecteur général pakistanais Moazzam Jah cité par la chaîne pakistanaise Geo News, elle serait haute «de 20 à 40 pieds (6 à 12 mètres) pour une largeur de 100 pieds (30 mètres)», et située à environ 350 pieds (106 mètres) des côtes. Il y a 60 ans, selon un haut responsable de Gwadar, Tufail Baloch, cité par l’AFP, un monticule de roches similaire était apparu au même endroit avant de disparaître sous les eaux.

Newsletters

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Les bactéries ont été envoyées dans la stratosphère terrestre, dans des conditions similaires à celles de la planète rouge.

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

En souhaitant effacer de l'histoire certaines personnalités, les Romains ont fait tout le contraire. Une leçon à méditer, surtout avec des ex-dirigeants comme Trump.

En prenant des selfies, les touristes pourraient transmettre le Covid-19 aux gorilles

En prenant des selfies, les touristes pourraient transmettre le Covid-19 aux gorilles

Génétiquement proches des humains, les gorilles des montagnes qui vivent dans les parcs nationaux d'Afrique de l'Est peuvent facilement attraper nos maladies et virus.

Newsletters