Monde / Lu, Vu & Entendu

Les morts sur la route à travers le monde

Temps de lecture : 2 min

Une carte interactive pour visualiser la sécurité routière à travers le monde

1,24 million. C’est le nombre de personnes tuées dans des accidents de la route chaque année dans le monde selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé. Le chiffre pourrait monter jusqu’à 1,9 million en 2020 si rien n’est fait pour inverser la tendance.

A sa façon, le Pulitzer Center on Crisis reporting, qui finance des reportages sur des sujets peu voire pas traités dans les médias, a décidé d’agir, raconte le site du PBS.

Des journalistes ont collecté des informations sur la sécurité des routes de presque tous les pays. Ils les ont ensuite toutes rassemblées, et présentées sous la forme d’une carte interactive: le projet «Road Kills» («Les routes tuent»).

Le but de cet outil, que chacun peut explorer à sa façon, est de visualiser les données au niveau mondial pour mieux réaliser l’ampleur «de cette crise qui ne cesse d’augmenter mais qui n’est pas irrémédiable», rappellent les journalistes du Pulitzer Center.

Maïlys Masimbert

Newsletters

 Loi électorale et manipulation, Erdogan aura tout fait pour gagner

Loi électorale et manipulation, Erdogan aura tout fait pour gagner

[Interview] À l'approche de l'élection présidentielle du 24 juin, la sociologue Élise Massicard explique que les fraudes électorales n'ont pas commencé avec Erdogan et l'AKP, même si elles ont pris une nouvelle ampleur ces dernières années.

Trump et le décret qui ne servait à rien

Trump et le décret qui ne servait à rien

Donald Trump voudrait passer pour un bienfaiteur sauveur d’enfants. En réalité, son décret n’empêchera pas la détention de mineurs et mineures, ni les traumatismes qui en découlent. Certains enfants ne reverront jamais leurs parents.

Les meurtres de Noirs par la police compromettent la santé mentale des communautés afro-américaines

Les meurtres de Noirs par la police compromettent la santé mentale des communautés afro-américaines

Un quart des personnes noires tuées par la police n'était pas armé.

Newsletters