Pour son texte anti-Poutine, John McCain s'est trompé de Pravda

John McCain. REUTERS/Joshua Lott

John McCain. REUTERS/Joshua Lott

Lorsque le sénateur américain John McCain a décidé d’écrire une tribune pour la Pravda, il ne pensait sans doute pas au site d’actualités russe pravda.ru.

Explication: la Pravda était la publication officielle du Parti communiste pendant la guerre froide, intrinsèquement liée à Staline, Lénine et Trotsky. Le journal, qui comptait 13 millions d’abonnés dans les années 1970, est depuis devenu obsolète, pour des raisons politiques évidentes.

Pravda.ru, celui qui a publié la tribune de McCain, est un tabloïd en ligne qui n’a aucun rapport avec le journal emblématique de l’ère soviétique, et publie des articles tels que «Des crânes d’aliens ont été retrouvés sur Mars», «L’Ouest fournit aux enfants russes des livres gays» ou encore «13 faits terriblement bizarres sur les femmes», nous apprend Slate.com.

Selon le Global Post, l’idée de cette tribune est partie d’une interview dans laquelle John McCain affirmait, «en rigolant», qu’il écrirait bien un texte pour la Pravda. John Hudson, un journaliste de Foreign Policy, l’a pris au mot et a fait passer le message au site pravda.ru, qui s’est dit séduit par l’idée. Sauf que John McCain parlait de la Pravda, le journal communiste au lectorat très limité depuis la chute de l’URSS. Vous suivez toujours?

Selon Business Insider, le fait que John McCain ait mentionné la Pravda plutôt qu’une publication russe plus moderne, telle que Rossiyskaya Gazeta, Argumenty i Fakti ou Nezavisimaya Gazeta, «témoigne d’une mentalité de guerre froide inquiétante», et d’une ignorance profonde de ce qu’est la Russie aujourd’hui.

Le texte du sénateur américain était effectivement censé répondre à celui publié par Vladimir Poutine dans le New York Times début septembre. Mais vous l’aurez compris, Pravda n’est pas vraiment le New York Times russe. Pour le prouver, le journaliste de la BBC Steve Rosenberg a même publié une vidéo dans laquelle il tente, en vain, de trouver un exemplaire de Pravda dans les kiosques moscovites.

Dans sa tribune, publiée le 19 septembre et intitulée «Les Russes méritent mieux que Poutine», John McCain accuse le chef de l’Etat russe d’avoir truqué des élections et supprimé ses opposants politiques:

«[Vladimir Poutine] ne rehausse pas la réputation de la Russie aux yeux du monde, il la détruit. Il en a fait une amie des tyrans et une ennemie des opprimés. Le président Poutine ne croit pas dans ces valeurs parce qu'il ne croit pas en vous», peut-on lire dans la traduction du Monde.

Le texte, très virulent, s’adresse donc directement au peuple russe. On se demande juste combien d’entre eux l’ont effectivement lu. 

A LIRE AUSSI