Monde

Dominique Strauss-Kahn qui conseille à la Serbie d'embaucher plus de femmes: vous y avez cru?

Temps de lecture : 2 min

Le 17 septembre 2013 à Belgrade. REUTERS/Marko Djurica
Le 17 septembre 2013 à Belgrade. REUTERS/Marko Djurica

Dominique Strauss-Kahn, depuis peu conseiller du gouvernement serbe (jusque-là l'info est correcte), aurait fait comme première recommandation au vice-président d'embaucher davantage de femmes dans l'administration quand il a appris qu'elles étaient moins de 30%.

Il aurait même accepté de ne pas être payé pendant six mois si cette mesure était appliquée dans les trente jours. C'est en tout cas ce qu'écrit le site serbe Njuz.net, repris dans plusieurs médias francophones comme DH.be:

ou encore le suisse 20 Minutes.ch:

Mais aussi le français Direct Matin (qui, depuis la parution de notre article, a corrigé sa version):

(cliquez sur l'image pour voir la capture d'écran en grand)

Direct Matin était formel:

«Dominique Strauss-Kahn, nouveau conseiller du gouvernement serbe, a commencé à prodiguer quelques recommandations. Il aurait d'ores et déjà vivement conseillé au vice-Premier ministre, Aleksandar Vucic, de recruter de toute urgence davantage de femme au sein du gouvernement. (...)

DSK ne sera pas rémunéré pendant les trois premiers mois de sa collaboration avec Belgrade.»

Sauf que Njuz est un journal satirique, l'équivalent sur le web serbe de The Onion aux Etats-Unis ou de notre Le Gorafi national... Un article du site affirmait par exemple que «Ban Ki-moon accuse le président serbe d'être parti en volant le marteau» de l'Assemblée générale de l'ONU.

Sur sa page Linkedin, Njuz est on ne peut plus clair:

«Satire et fake à la manière serbe. Si vous êtes tombés dans le piège, c'est que vous avez été serbé.»

Ce n'est pas la première fois que Njuz réussit à se faire reprendre une fausse news par d'autres médias. Le site serbe a même eu son heure de gloire en 2010, explique le site The World, quand il a écrit qu'un Serbe, Dragan Stevic, était devenu un héros national. En vacances en Egypte, et complètement ivre, l'homme était tombé dans la mer sur un requin qui avait terrorisé les touristes pendant des semaines, écrivait alors le New York Post, tuant l'animal sur le coup.

Newsletters

Nous ne nous soucions déjà plus de la guerre en Ukraine

Nous ne nous soucions déjà plus de la guerre en Ukraine

Le pays du président Zelensky a pourtant besoin de notre attention. Et de notre soutien.

Aux États-Unis, le mur de séparation entre l'Église et l'État va-t-il céder?

Aux États-Unis, le mur de séparation entre l'Église et l'État va-t-il céder?

Les récentes décisions laissent entrevoir la possibilité pour les États fédérés d'établir une religion officielle ou de financer un culte. C'est ce que réclame America First Legal, association d'anciens officiels de Trump.

Au Nigeria, près d'une centaine de personnes ont attendu des mois la venue du Christ dans le sous-sol d'une église

Au Nigeria, près d'une centaine de personnes ont attendu des mois la venue du Christ dans le sous-sol d'une église

Finalement, c'est la police qui est venue.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio