SyrieMonde

Faut-il attaquer la Syrie? Tous nos articles sur le sujet

Slate.fr, mis à jour le 03.10.2013 à 19 h 20

Une manifestation contre une intervention militaire à Londres le 28 août 2013, REUTERS/Olivia Harris

Une manifestation contre une intervention militaire à Londres le 28 août 2013, REUTERS/Olivia Harris

Après avoir sous-entendu que la décision de mener des frappes aériennes contre le régime de Bachar el-Assad était quasiment entérinée, François Hollande et David Cameron se sont faits plus prudents dans leurs dernières déclarations publiques, laissant planer le doute autour d’une éventuelle opération militaire.

En attendant de connaître les véritables intentions des deux dirigeants et de Barack Obama, le débat fait rage dans les médias et les opinions publiques françaises, britanniques et américaines: faut-il lancer une campagne de frappes aériennes en Syrie? Si vous vous intéressez un tant soit peu à l’actualité et aux relations internationales, vous vous êtes sans doute déjà fait une idée sur la question.

Mais si vous faites partie de ceux qui sont en permanence en train de peser le pour et le contre (ou si vous avez simplement soif d’opinions divergentes sur le sujet), voici une sélection d’articles, écrits par nos journalistes ou par ceux de notre partenaire américain Foreign Policy, que nous avons publiés sur le sujet:

- Des frappes chirurgicales sur la Syrie? Mauvaise idée,  par John Hudson

Un des principaux architectes de cette stratégie, Chris Harmer, la met désormais sérieusement et publiquement en cause en estimant qu'elle ne peut réussir sans vrai objectif stratégique.

- Ce que Barack Obama peut apprendre de la guerre du Kosovo, par Fred Kaplan

La façon dont son prédécesseur Bill Clinton avait traité le conflit dans les Balkans en 1999 peut lui fournir un modèle dans son attitude envers le régime de Bachar el-Assad.

- Quels sont les vrais motifs du revirement américain?, par Bachir El Khoury

La montée de l’influence de Téhéran et des djihadistes dans un pays qui occupe une position stratégique au Moyen-Orient et la perte de crédibilité des Etats-Unis dans la région ont changé la donne.

- Bombarder la Syrie, une fausse bonne idée?

Un résumé de l’argumentaire de l’historien américain Juan Cole, qui explique sur son blog que si Obama ne dispose que d’un nombre limité d’options, celle-ci est loin d’être la bonne.

- Est-il trop tard pour faire quelque chose qui aide la Syrie?, par Fred Kaplan

La réponse dépend, pour partie, de ce que l’on entend par «quelque chose». En intervenant en Syrie, les Américains n’ont pas grand-chose à gagner mais beaucoup à perdre ou à risquer, à commencer par se trouver mêlés à cette guerre.

- Sur la Syrie, l'Allemagne montre ses muscles face à la France, par Jonathan Laurence

Dans la lignée de ses prises de position sur la Libye ou le Mali, Berlin fait entendre sa petite musique face à Paris sur la politique à adopter envers Bachar el-Assad. Une manière de se repositionner dans une sphère d'influence française.

- Intervenir en Syrie ne diminuerait pas forcément le nombre de civils tués

Des chercheurs américains ont conclu dans une étude de 2012 que les interventions militaires en faveur des factions rebelles (par opposition aux interventions pro-gouvernementales ou neutres) ont tendance à augmenter le nombre de civils tués par les gouvernements d’environ 40%. Un constat à prendre en compte avant de se faire une opinion sur l’opportunité d’une attaque.

- Israël ne croit pas à la stratégie américaine en Syrie, par Jacques Benillouche

Le gouvernement n'a aucune confiance dans l'administration Obama et estime que des frappes aériennes annoncées à l'avance ne seront pas efficaces contre une armée dispersée dans les villes. Il craint d'être entraîné dans un conflit dont il ne voit pas l'intérêt.

G.F.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte