Monde

La NSA espionnait aussi les Nations Unies

Temps de lecture : 2 min

Le logo de la NSA sur un téléphone portable, REUTERS/Pawel Kopczynski.
Le logo de la NSA sur un téléphone portable, REUTERS/Pawel Kopczynski.

C'est le Spiegel qui l'écrit dans son édition de ce dimanche 25 août, relayé par Le Monde.fr: le programme de surveillance des communications de la NSA (National Security Agency) obtenait depuis l'été 2012 «le contenu des conversations transitant par le système de visioconférence des Nations unies».

Le Monde.fr précise:

«Le journal s'appuie sur des documents divulgués par Edward Snowden, qui expliquent que l'agence américaine est parvenue l'an dernier à "casser" le système de chiffrage utilisé au sein des Nations unies pour sécuriser les communications par visioconférence.»

Cette révélation est l'ultime élément d'un scandale qui a commencé en juin dernier, lorsque le Guardian et le Washington Post ont révélé un système d'écoute internationale mis en place par les Etats-Unis, révélations à l'origine desquelles se trouve Edward Snowden, actuellement réfugié en Russie. On a depuis appris ainsi que les Etats-Unis espionnaient entre autres ses citoyens; la France, l'Union Européenne. On savait aussi que des diplomates internationaux des Nations unies étaient ciblés par ces écoutes mais, précise Le Monde, «c'est la première fois que des détails sont connus sur les moyens mis en œuvre pour surveiller les échanges entre diplomates onusiens, pourtant protégés par des accords internationaux signés par les Etats-Unis».

Newsletters

Tuer un chat et prendre la fuite pourrait bientôt être illégal dans le New Hampshire

Tuer un chat et prendre la fuite pourrait bientôt être illégal dans le New Hampshire

Dans cet État américain, les conducteurs qui blessent ou tuent un chien sans prévenir la police risquent déjà une amende de 1.000 dollars.

Ces employés vivent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec leurs patrons

Ces employés vivent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec leurs patrons

L'ensemble du personnel de la start-up américaine Fiveable travaille, mange et dort dans la même maison.

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'avenir de ce parti, soupçonné d'atteintes à l'ordre démocratique, pourrait se jouer devant la Cour constitutionnelle.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters