Tech & internetMonde

Pour devenir astronaute de la Nasa, il faut écrire un haiku, un limerick ou un tweet

Margaux Leridon, mis à jour le 22.08.2013 à 17 h 30

L'astronaute Michael J. Bloomfield dans la station spatiale internationale, en 2002. Nasa.

L'astronaute Michael J. Bloomfield dans la station spatiale internationale, en 2002. Nasa.

Comme nous vous l’expliquions en 2011, l'âge d'or de la conquête spatiale a beau être passé, la NASA embauche toujours des astronautes, notamment pour les envoyer dans la Station Spatiale Internationale.

Evidemment, les conditions pour postuler sont quelques peu contraignantes: avoir 1.000 heures de vol au commande d’un jet (ou trois ans d’expérience professionnelle en rapport), mesurer entre 1,58m et 1,92m, être ingénieur ou diplômé de mathématiques…

Les meilleurs dossiers sont retenus pour passer des épreuves écrites, et les candidats ayant obtenus les meilleurs résultats à ces épreuves sont ensuite convoqués pour un entretien, des tests médicaux et… une étrange épreuve de créativité, révèle Discovery News.

Il a en effet été demandé aux candidats d’écrire un haïku, un tweet ou un limerick (poème humoristique anglophone). Huit personnes —quatre hommes et quatre femmes de 34 à 39 ans— ont été sélectionnées pour participer à deux ans de formation, au terme desquels elles pourront être appelées pour des vols spatiaux. 

Margaux Leridon
Margaux Leridon (80 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte