C'est dans l'actuSports

Mondiaux d'athlétisme: visualisez 30 ans de 100 mètres

Pierre Breteau, mis à jour le 12.08.2013 à 14 h 54

LA DATA C'EST LA VIZ – Trente ans de performances sportives dans l'épreuve phare des Mondiaux: le 100 mètres. De la domination de Carl Lewis à celle des Jamaïcains aujourd'hui.

Carl Lewis, ici en 1990 à Tokyo, a détenu le record du monde de 1987 à 1994. REUTERS/Gary Hershorn

Carl Lewis, ici en 1990 à Tokyo, a détenu le record du monde de 1987 à 1994. REUTERS/Gary Hershorn

Cent mètres, parcourus depuis 1968 en moins de 10 secondes par les athlètes du plus haut niveau, et qui sont l'épreuve la plus médiatique de tous les sports qui composent l'atléthisme.

Cent petits mètres dominés par les Américains quasiment de bout en bout depuis la première mesure d'un temps sur cette distance, le 4 juillet 1891 (en 10 secondes 75 par l'Américain Luther Cary). Une domination qui ne prend fin qu'un siècle plus tard, avec l'avènement d'une nouvelle génération de champions –dont certains ont récemment été convaincus de dopage– les Jamaïcains.

En 1968, en même temps que l'arrivée du chronométrage électronique, un premier athlète passe la barre des 10 secondes: il est Américain et il s'appelle Jim Hines, il court en 9''95. De 1980 à 2013, les performances moyennes ne cessent de progresser. Les décennies 1980 et 1990 sont toujours et encore celles des Etats-Unis, mais déjà les coureurs qui passent sous les 10 secondes sont de plus en plus nombreux. C'est le principe de l'infographie suivante qui recense les 1.300 temps sous la barre des 10''03.

Cliquez sur l'image pour accéder à l'infographie. Passez votre souris sur chacune des bulles pour avoir le détail des temps depuis 1980 et cliquez sur les boutons à droite pour trier les athlètes par pays.


Source: IAAF

Avant le record d'Usain Bolt, un mathématicien de l'université de Bloomburg aux Etats-Unis s'était amusé à calculer selon l'évolution des records, que le temps minimum ne dépasserait jamais 9 secondes 44. Mais ça, c'était avant les 9"58 du Jamaïcan en 2009 à Berlin.

Le Dr. Reza Noubary expliquait finalement à la BBC qu'il «faudrait sans doute revoir ces calculs un peu à la baisse». Ses calculs sont néanmoins intéressants: en fonction des records passés, il trace une courbe et part du principe qu'elle évolue de plus en plus lentement.

Pierre Breteau

Pierre Breteau
Pierre Breteau (20 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte