Tech & internet / Monde

Le fondateur de Digg Kevin Rose: 1 – Le raton laveur: 0 [VIDEO]

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de la vidéo
Capture d'écran de la vidéo

Kevin Rose, le fondateur du réseau social Digg désormais parti chez Google, est apparemment aussi habile derrière un ordinateur que dans une bagarre dans le noir contre un raton laveur (peut-être parce que c'est un ancien scout se demande Slate.com?).

Dimanche 21 juillet, il a mis en ligne sur YouTube une vidéo –déjà vue plus de 4,7 millions de fois depuis– qu'il introduit ainsi:

«A une heure du matin, j'ai entendu mon chien Toaster pleurer et japper de douleur. J'ai découvert un raton laveur en train de l'attaquer.

Je n'encourage pas la violence contre les animaux. Je voulais éloigner le plus possible cet animal sauvage de nous. Toaster va bien, mais a des marques de morsures et de griffures.»

Pas de nouvelles du raton laveur...

La vidéo a été postée sur le réseau social Reddit, où un utilisateur a transformé la séquence en gif animé:

Un autre a noté que l'homme n'était pas le seul animal à pratiquer le lancer de raton laveur, donnant comme exemple cette vidéo où des chimpanzés font de même:

Kevin Rose quant à lui a posté une photo de son chien Toaster sur Instagram, ainsi qu'une de lui-même sous perfusion, parce qu'il a eu «des horribles problèmes d'estomac après avoir touché le raton laveur».

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Slate publie les bonnes feuilles de «L'amour sous algorithme», de Judith Duportail.

Trop regarder la télé accélérerait le déclin cognitif

Trop regarder la télé accélérerait le déclin cognitif

Une étude britannique révèle que la télévision joue notamment un rôle dans la perte de mémoire.

Pornhub s’essaie à l’éducation sexuelle

Pornhub s’essaie à l’éducation sexuelle

Puisque le site revendique des millions de visites et que l'éducation à la sexualité en milieu scolaire fait défaut, autant renseigner les internautes là où ils se rendent.

Newsletters