C'est dans l'actuMonde

Le monde dans lequel est né le bébé royal: les données

Cécile Dehesdin, mis à jour le 23.07.2013 à 15 h 52

Des femmes faisant semblant d'être enceintes et portant un masque de Kate Middleton, à Londres le 18 juillet 2013. REUTERS/Luke MacGregor

Des femmes faisant semblant d'être enceintes et portant un masque de Kate Middleton, à Londres le 18 juillet 2013. REUTERS/Luke MacGregor

Le bébé royal est né, c'est un garçon [1]. Hourra youpi tralala. Voilà dans quel monde le fils de Kate et William est arrivé.

D'après Worldometers:

  • 367.000 bébés sont nés le 22 juillet 2013.
  • Plus de 130.000 personnes sont mortes aujourd'hui.
  • Plus de 25.000 personnes sont mortes de faim aujourd'hui.
  • 24.000 enfants de moins de cinq ans sont morts aujourd'hui.
  • On a perdu plus de 11.000 hectares de forêt aujourd'hui.
  • Il nous reste 14.744 jours de pétrole si nous continuons à l'utiliser dans les mêmes proportions.

Les membres de la famille royale ont une espérance de vie de 93 ans, contre 81 ans pour leurs sujets britanniques, comme l'explique le Guardian:

Au Royaume-Uni, entre 10 et 14 mères sur 100.000 naissances sont mortes en couches en 2010. Dans le monde, 1.500 femmes meurent chaque jour lors de leur accouchement, soit un demi million par an.

Au Royaume-Uni, 6 enfants sur 1.000 sont morts à moins de cinq ans en 2007, contre 262 en Sierra Leone, le pays avec le taux le plus élevé de mortalité avant cinq ans (en France, le taux était de 4 enfants sur 1.000 en 2007)

Comme le note Amanda Marcotte sur Slate.com, la plupart des enfants qui meurent à moins de cinq ans meurent de causes évitables: la diarrhée, le paludisme, la pneumonie, un manque d'oxygène à la naissance... 16% des enfants qui meurent à moins de cinq ans décèdent à cause de la diarrhée. Sur les 367.000 enfants qui naissent chaque jour, la plupart ira à l'école primaire, mais moins de la moitié accèderont à l'enseignement secondaire. Un tiers des enfants des pays en développement souffre de malnutrition.

Elle conclut:

«Beaucoup de l'obsession des tabloids pour les bébés des célébrités et des royaux vient simplement du fait que la naissance d'un bébé, qui qu'il soit, est une occasion joyeuse et excitante. Le reste des 367.000 bébés nés ce lundi ne finiront peut-être pas en première page des journaux, mais la plupart d'entre eux seront accueillis avec le même amour et la même excitation que le Prince William et Kate Middleton ressentent en ce moment. Avec des interventions simples et un peu plus d'investissement dans la nutrition et les soins de santé préventifs, beaucoup plus de ces familles continueront à être aussi heureuses dans cinq ans qu'aujourd'hui.»

[1] Tout comme le fils de notre directrice commerciale, alias le prince des Slatos! Retour à l'article.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte