C'est dans l'actuSports

Italie: un footballeur de l'Atalanta écrase des voitures avec un tank [VIDEO]

Slate.fr, mis à jour le 01.10.2013 à 12 h 02

Capture d'écran

Capture d'écran

En Italie, le football est plus qu’un sport.

Alors qu’une des plus grandes stars du foot mondial, Edinson Cavani, a été présentée mardi par le Paris Saint-Germain dans l’indifférence presque totale des supporters du club, les fans de l’Atalanta de Bergame ont fêté de manière spectaculaire l’arrivée d’un joueur inconnu du grand public: Giulio Migliaccio.

Le joueur, surnommé «Diesel» à cause de sa ressemblance avec l’acteur américain Vin Diesel, et plusieurs fans de l'Atalanta font l’objet d’une enquête de la Fédération italienne de football pour avoir écrasé dimanche 14 juillet deux voitures peintes avec le nom et les couleurs des clubs rivaux de Brescia et de l’AS Roma avec... un tank, rapporte ESPN.

L’incident s’est produit près de Bergame pendant la fête annuelle de lancement de la saison de l’Atalanta, qui a également servi à présenter officiellement le joueur arrivé de Palerme. Le tank, qui appartient à un fan du club, est utilisé pour les parades de pré-saison depuis 2008.

Des grands noms du foot comme Claudio Caniggia ou Cristiano Doni étaient déjà montés sur le tank auparavant au cours de la fête annuelle, durant laquelle les joueurs qui vont défendre les couleurs de la ville paradent devant leurs supporters les plus fervents:

Mais c’est la première fois que les fans le font rouler sur des voitures aux couleurs des rivaux. Le Corriere dello Sport rapporte que l’ancien capitaine du club Glenn Stromberg se trouvait dans le véhicule avec Migliaccio.

Damiano Tommasi, le président du syndicat des footballeurs, a déclaré à ESPN:

«Les fans se comportent de manière bizarre parfois. Migliaccio venait d’arriver de Palerme et je ne crois pas qu’il s’attendait à ce qu’ils fassent ce qu’ils ont fait avec le tank.»

Migliaccio a confirmé cette thèse, expliquant sur le site de l’Atalanta:

 «Je ne pouvais pas imaginer que nous allions écraser deux carcasses de voitures, ni qu’elles porteraient les symboles de deux clubs de football.»

L’incident a déclenché la colère de certains fans de la Roma. Daniele Belotti, leader historique du virage de Bergame, leur a répondu dans les colonnes du Corriere dello Sport:

«C’est une blague! Il ne s’agissait que d’un gag. A Rome, ils devraient plutôt se préoccuper des 30 agressions au couteau annuelles, dont celles de trois supporters de l’Atalanta il y a quelques années.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte