C'est dans l'actuMonde

En naissant, le bébé royal a fait reculer d'une case 5.000 personnes

Cécile Dehesdin, mis à jour le 22.07.2013 à 21 h 48

L'enfant de Kate et William arrive troisième dans l'ordre de succession à la Couronne, dont les généalogistes ont identifié des milliers de membres.

La reine Elizabeth et d'autres membres de la famille royale sur le balcon de Buckingham Palace, le 15 juin 2013. REUTERS/Paul Hackett.

La reine Elizabeth et d'autres membres de la famille royale sur le balcon de Buckingham Palace, le 15 juin 2013. REUTERS/Paul Hackett.

Vous risquez de beaucoup entendre parler du nouveau bébé royal ces prochains jours. Le fils de Kate et William, dont on ne connaît pas encore le prénom, est né ce 22 juillet à 16h24 (heure anglaise), et devient la troisième personne dans l'ordre de succession royal. Autrement dit, si la reine Elizabeth, le prince Charles et le prince William meurent (ou abdiquent), il sera roi.

Mais vous entendrez beaucoup moins parler des 5.000 autres personnes dont les noms sont inscrits sur l'ordre de succession. Comme Karin Vogel, par exemple. D'après plusieurs généalogistes spécialistes de la question, à 38 ans, cette Allemande est la dernière personne connue dans l'ordre de succession royal, rapportait le Wall Street Journal en avril 2011.

D'après le quotidien économique américain, cette lointaine descendante de Sophie de Hanovre était 4.972ème sur la liste à l'époque. Elle devient donc maintenant 4.973ème, et bientôt 4.974 puisque Zara Tindall, une des cousines de William, attend un enfant pour le Nouvel An 2014, qui occupera la seizième place dans l'ordre de succession.

Quoi qu'il en soit, Karin Vogel expliquait alors être ravie de ne pas risquer de devenir reine:

«Je peux me détendre. C'est vraiment rassurant de savoir que je n'ai pas à me préoccuper de la Grande-Bretagne.»

Des gens normaux

Le site officiel de la monarchie britannique tient le compte des successeurs au trône jusqu'au 40e (avant la naissance du FILS/FILLE de William et Kate, il s'agissait de la princesse Alexandra, honorable Lady Ogilvy) mais ne va pas plus loin.

Mais des fans de généalogie américains le font eux, comme le montre ce site où se succèdent des milliers de noms, classés par familles de descendants. Il a été actualisé au 1er janvier 2011 par Daniel Willis, qui a passé dix-huit années de sa vie à les répertorier.

Outre Karin Vogel, on y trouve plein de gens tout ce qu'il y a de plus normaux: Flora Ogilvy (47e) tweete sur Kanye West et pour soutenir son candidat préféré à The Voice, Zenouska Mowatt (50e) est la chargée de com' d'une entreprise de chaussures –ce qui ne l'empêche pas d'apparaître au balcon de Buckingham Palace de temps à autre—, Tewa Lascelles (57e) joue dans un groupe de rock et se fait tatouer...

D'autres ont une vie qui ressemble un peu moins à la nôtre, comme la Grand Duchesse Maria Vladimirovna, 157e dans l'ordre de succession britannique mais beaucoup plus haut placée dans l'ordre de succession de la famille impériale russe (son classement exact est l'objet de longues disputes entre monarchistes). 

Réforme en cours

La règle britannique sur l'ordre de succession date de 1701. La protestante Princesse Anne n'ayant pas d'héritier et le Parlement voulant empêcher un catholique d'arriver au trône à sa mort, il a voté «l'acte d'établissement» transmettant la couronne à sa cousine la plus proche, Sophie de Hanovre, et à tous ses descendants non-catholiques. Personne n'ayant eu à statuer sur la question d'un catholique au trône depuis 1701, Daniel Willis les inclut tout de même dans sa liste, en attendant une «jurisprudence».

L'ordre de succession est par ailleurs en train de faire l'objet d'une profonde réforme avec l'abolition en cours de la primogéniture mâle, c'est à dire le fait que, à rang égal dans la succession, les hommes priment sur les femmes: une femme ne peut pour l'instant devenir reine d'Angleterre que si elle n'a aucun frère, qu'il soit plus vieux ou plus jeune. Les seize pays dont la reine d'Angleterre est le souverain se sont mis d'accord sur cette réforme, qui doit désormais être inscrite dans le droit de chacun et ne s'appliquera qu'aux enfants nés après le 28 octobre 2011.

Cécile Dehesdin

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte