Égalités / Monde

Etats-Unis: les couples homosexuels mariés obtiennent les mêmes droits que les hétéros

Temps de lecture : 2 min

Des manifestants anti-proposition 8 devant la Cour Suprême américaine, à Washington, le 26 mars 2013. REUTERS/Jonathan Ernst
Des manifestants anti-proposition 8 devant la Cour Suprême américaine, à Washington, le 26 mars 2013. REUTERS/Jonathan Ernst

La Cour suprême américaine a estimé mercredi 26 juin que les couples de même sexe mariés légalement devraient avoir droit aux mêmes avantages que les couples hétérosexuels, rapporte Associated Press. La plus haute cour de justice des Etats-Unis a invalidé une provision du «Defense of marriage act» (DOMA), une loi fédérale américaine votée en 1996, qui empêchait jusqu’ici les couples homosexuels de recevoir les mêmes avantages fiscaux, de santé et de retraite que les couple hétérosexuels.

Voici l’analyse à chaud du blog de la Cour suprême:

«Ce que cela signifie, en langage simple, c’est que les couples de même sexe légalement mariés seront traités de la même manière par les lois fédérales, par rapport notamment à l’impôt sur le revenu et aux allocations de sécurité sociale.»

La Cour suprême a par ailleurs «estimé qu'une plainte de militants contre le mariage gay en Californie n'était pas recevable, le rendant de nouveau possible dans cet Etat», rapporte Le Monde.

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

Le «parcours 1.000 jours» inclura-t-il un allongement du congé paternité?

Le «parcours 1.000 jours» inclura-t-il un allongement du congé paternité?

Cette semaine, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir que la mission de réflexion autour des congés parentaux n'était pas tombée aux oubliettes.

Vous voulez faire de l'argent? Protégez les femmes

Vous voulez faire de l'argent? Protégez les femmes

Les gros investisseurs commencent à se servir d'un nouveau critère pour évaluer les risques financiers: la violence sexuelle et sexiste.

Aux États-Unis, le taux d'avortement est au plus bas depuis 1973

Aux États-Unis, le taux d'avortement est au plus bas depuis 1973

Les lois limitant l'accès à l'avortement adoptées dans divers États américains ne seraient pas le facteur principal de son déclin.

Newsletters