Turquie: la police descend le drone d'un manifestant [VIDÉO]

Istanbul, le 4 juin 2013. REUTERS/Murad Sezer

Istanbul, le 4 juin 2013. REUTERS/Murad Sezer

Pendant les troubles en Turquie au début du mois, un drone miniature opéré par un activiste volait au-dessus des manifestants et enregistrait ce qui se passait dans les rues. Jusqu’à ce que la police décide apparemment de le descendre.

Le militant en question, qui se fait appeler Jenk K, a publié une série d’excellentes vidéos des grandes manifestations qui ont traversé Istanbul au cours des dernières semaines. A l’aide de son drone miniature, il a pris des images aériennes des manifestations sur la place Taksim, enregistrant les scènes historiques aussi bien de jour que de nuit. Le drone de Jenk a aidé à documenter les tactiques violentes utilisées par les autorités turques pour faire taire les manifestants, comme l’utilisation de canons à eau, de gaz lacrymogène et de balles en plastique.

Mais les forces de sécurité ne semblent pas avoir apprécié que le drone surveille leurs actions. La semaine dernière, Jenk a publié une vidéo de ce qu’il présente comme son drone se faisant descendre par la police, rapporte TechCrunch. Les images de l’incident montrent un petit drone faisant du surplace dans le ciel avant de se faire violemment abattre par ce qui ressemble à une sorte de coup de feu.

Voyez vous-même dans la vidéo ci-dessous. L’impact a lieu à 32 secondes.

L’utilisation faite par Jenk des drones pour prendre des images des manifestations turques est une nouvelle illustration de la manière dont la technologie des drones peut être un outil de grande valeur pour les journalistes et les activistes. L’appareil fournit une méthode de surveillance du comportement des autorités lors de mouvements de protestation, et ont été utilisés de manière similaire pour documenter la cruauté envers les animaux.

Mais le danger, bien sûr, c'est que ces appareils ne sont ni invisibles, ni résistants aux balles. Jenk a découvert, comme les défenseurs des animaux avant lui, que les drones miniatures sont une cible facile pour quiconque a une arme et la gâchette facile. La leçon à retenir de tout ça pour les journalistes à drones en herbe: prenez une assurance avant de lancer votre vol inaugural.

Ryan Gallagher

Traduit par G.F.

A LIRE AUSSI