Monde

Turquie ou Brésil: dans quelles manifestations ces photos ont-elles été prises?

Temps de lecture : 2 min

REUTERS
REUTERS

Deux mouvements de protestation populaires ont attiré l’attention des médias internationaux au cours de ces dernières semaines, d’abord en Turquie puis au Brésil. Les situations politiques et sociales des deux pays sont très différentes, mais on peut retrouver plusieurs points communs entre les deux mouvements.

Dans les deux cas, les autorités ont répondu aux manifestations par la violence, donnant lieu à des scènes de guerres civiles dans les grandes villes. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a lui-même dressé un parallèle entre les deux situations:

«Le même jeu se joue au Brésil. Il y a les mêmes symboles, les mêmes posters. Twitter, Facebook sont pareils, tout comme les médias internationaux. Ils sont contrôlés par le même centre. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour faire ce qu’ils n’ont pas réussi en Turquie.»

Si l’on laissera à Erdogan ses théories autour d’un complot de l’étranger, on retrouve effectivement la même utilisation intensive des réseaux sociaux et les mêmes symboles, comme le masque de Guy Fawkes, dans les deux mouvements, à tel point qu’il est parfois difficile de distinguer sur les images de presse s’il s’agit des manifestations turques ou brésiliennes.

La preuve? Essayez de deviner où, de la Turquie ou du Brésil, les 20 photos ci-dessous ont été prises (pour avoir la réponse, sélectionnez la légende avec votre souris et le texte entier apparaîtra):

1. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 8 juin 2013, REUTERS/Yannis Behrakis

2. Cette photo a été prise à Belo Horizonte au Brésil le 22 juin 2013, REUTERS/Sergio Moraes

3. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 11 juin 2013, REUTERS/Murad Sezer

4. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 11 juin 2013, REUTERS/Yannis Behrakis

5. Cette photo a été prise à Belo Horizonte au Brésil le 22 juin 2013, REUTERS/Sergio Moraes

6. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 11 juin 2013, REUTERS/Murad Sezer

7. Cette photo a été prise à Ankara en Turquie le 11 juin 2013, REUTERS/Dado Ruvic

8. Cette photo a été prise à Rio de Janeiro au Brésil le 20 juin 2013, REUTERS/Luciana Whitaker

9. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 12 juin 2013, REUTERS/Osman Orsal

10. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 17 juin 2013, REUTERS/Murad Sezer

11. Cette photo a été prise à Brasilia au Brésil le 17 juin 2013, REUTERS/Ueslei Marcelino

12. Cette photo a été prise à Sao Paulo au Brésil le 18 juin 2013, REUTERS/Victor Moriyama

13. Cette photo a été prise à Recife au Brésil le 20 juin 2013, REUTERS/Ivan Alvarado

14. Cette photo a été prise à Valparaiso au Brésil le 22 juin 2013, REUTERS/Fabio Rodrigues-Pozzebom

15. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 22 juin 2013, REUTERS/Marko Djurica

16. Cette photo a été prise à Belo Horizonte au Brésil le 22 juin 2013, REUTERS/Sergio Moraes

17. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 22 juin 2013, REUTERS/Marko Djurica

18. Cette photo a été prise à Brasilia, au Brésil, le 22 juin 2013, REUTERS/Fabio Rodrigues-Pozzebom

19. Cette photo a été prise à Brasilia, au Brésil, le 22 juin 2013, REUTERS/Fabio Rodrigues-Pozzebom

20. Cette photo a été prise à Istanbul en Turquie le 1er juin 2013, REUTERS/Murad Sezer

G.F.

Newsletters

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

Tout au long de son mandat, Donald Trump a amassé un bon nombre de supporters en Asie de l'Est, qui ne sont pas prêts à le laisser partir.

Besoin de soleil ?  Cap sur la Martinique

Besoin de soleil ? Cap sur la Martinique

Oubliez la grisaille et les jours d’isolement en métropole et profitez du mois de décembre pour vous évader au-delà des mers sans franchir de frontière.

Comment va se passer le dernier Thanksgiving de l'ère Trump?

Comment va se passer le dernier Thanksgiving de l'ère Trump?

Cette semaine, enfin un peu de calme et de silence en provenance des États-Unis, et ce pour deux raisons: d'une part, Trump a enfin accepté de lancer le processus de transition vers l'administration Biden, et puis surtout, c'est Thanksgiving. Ce...

Newsletters