MondeTech & internet

Le téléphone rouge fête ses 50 ans mais n'a jamais existé

Florian Reynaud, mis à jour le 20.06.2013 à 11 h 51

REUTERS/Jason Reed

REUTERS/Jason Reed

On ignore si Barack Obama célébrera cet anniversaire avec Vladimir Poutine. Une carte de vœux, ou un coup de fil. Le téléphone rouge, cette célèbre ligne de communication directe entre le Kremlin et la Maison Blanche fête ce jeudi 20 juin 2013 ses 50 ans. Selon le magazine du Smithsonian, il n'a pourtant jamais existé.

Après la crise des missiles de Cuba, les deux plus grands dirigeants du monde bipolaire décident d'un accord sur une ligne de communication directe entre les deux pays, signé le 20 juin 1963. Le 30 août, la ligne est mise en place, mais point de téléphone rouge comme il est représenté à maintes reprises au cinéma.

Du fait des moyens techniques de l'époque, il s'agissait en réalité d'une ligne télégraphique. Il a fallu attendre plusieurs années avant que le système soit mis à profit, rapporte le site History:

«En 1967, le président Lyndon B. Johnson devient le premier président des Etats-Unis à utiliser le nouveau système durant la guerre des Six Jours au Moyen-Orient. Il s'agissait d'avertir le Président du conseil des ministres de l'Union soviétique Alexis Kossyguine que des avions de la Air Force pouvaient être envoyés en Méditerranée.»

Le président appelait donc un standard télégraphique basé au Pentagone qui était relié à Moscou, mais impossible de juste décrocher son téléphone. Du moins pas pendant 8 ans, rapporte The Week:

«Une ligne téléphonique directe [à la suite de l'installation de satellites] fut mise en place en 1971, et une ligne de fax en 1986.»

Le Smithsonian rapporte qu'en 2008 un système de fibre optique a été mis en place, et est testé régulièrement, mais si le président Reagan fut un grand utilisateur, le téléphone rouge comme l'imagine le cinéma depuis des lustres, est aujourd'hui désuet. En revanche, une nouvelle ligne de communication directe a été approuvée récemment, cette fois-ci en matière de cyberdéfense, rapporte un communiqué de la Maison Blanche:

«Finalement, la Maison Blanche et le Kremlin ont autorisé une ligne de communication vocale sécurisée entre le coordinateur de la cybersécurité américain et le responsable du Conseil de sécurité russe, au cas où il faille gérer une crise liée aux technologies de l'information et de la communication.»

Florian Reynaud
Florian Reynaud (87 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte