Monde / Santé

A quoi ressemblerait un supermarché sans les abeilles?

Temps de lecture : 2 min

Fruits et légumes aux Halles par Bruce Tuten via FlickrCC
Fruits et légumes aux Halles par Bruce Tuten via FlickrCC

Vous avez des pommes, des courgettes, des oignons et des carottes sur votre liste pour le prochain saut au supermarché? Perdu, repassez plus tard.

Dans une campagne repérée par The Huffington Post, la chaîne de distribution américaine Whole Foods, en partenariat avec l’organisme de protection des animaux The Xerces Society, rappelle à notre bon souvenir que sans les abeilles sur terre, nous n’aurions plus grand-chose à nous mettre sous la dent.

La preuve au supermarché:

Plus de fruits, de légumes, ni de café

Sur la photo du bas, 237 produits sur 453 ont été retirés. Soit 52% de ce que contient normalement cette partie du magasin. En réalité 1/3 de notre nourriture dépend des abeilles. Cela concerne trois catégories: les fruits, les légumes et les stimulants (café, cacao).

Sauf que depuis quelques années, elles ont eu la mauvaise idée de mourir un peu aux quatre coins de la planète, les abeilles. Aux Etats-Unis, le site Quartz titrait en mai dernier que l’Amérique était «à un mauvais hiver du désastre alimentaire, la faute aux abeilles qui meurent». D’après le journaliste Todd Woody, le déclin des abeilles pourrait coûter 30 milliards de dollars au pays.

Polliniser à la main

En Chine on est riche... En main d’œuvre. C’est pourquoi la situation n’inquiète pas franchement. Pourtant, dans certaines régions de l’Empire du Milieu, il n’y a plus une seule abeille qui survit. Du coup, les paysans emploient des petites mains bien patientes pour polliniser les fleurs. A défaut, ils louent des ruches qu’ils posent quelques heures dans leurs champs. Mais on sait déjà que tout cela ne suffira pas.

En Europe, on légifère. La classe de pesticides accusés depuis les années 1990 de trucider les abeilles, les néonicotinoïdes, ont été bannis par l’UE en avril dernier, et ce pour au moins deux ans.

Les scientifiques s’activent et tentent de trouver des solutions, comme créer une banque de sperme pour abeilles (c’est la reine qui va être contente). Mais un monde sans abeilles semble se dessiner malgré tout.

Une version plus «choupi», si jamais la vidéo précédente vous a fait peur:

Sachez qu’à notre petite échelle d’humain, tout n’est pas perdu. Le site Share The Buzz vous dit quoi faire en 9 points… Au hasard:

  • Choisir des marques qui financent la préservation des abeilles
  • Planter des fleurs que les abeilles aiment bien dans son jardin (et surtout différentes sortes, par exemple: colza, tournesol, luzerne)
  • N’utilisez pas de pesticides
  • Soyez la babysitter d’une ruche au fond de votre jardin

Marion Degeorges

Newsletters

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Pour dissuader les nouvelles arrivées, l'administration Trump sépare les familles qui traversent la frontière avec le Mexique. Même les enfants en bas âge sont concernés.

Newsletters