Prism: Edward Snowden refait surface à Hong Kong

REUTERS/Bobby Yip

REUTERS/Bobby Yip

Le lanceur d'alerte Edward Snowden, qui avait quitté sa chambre d'hôtel de Hong Kong mardi matin, a refait surface. La source des fuites qui ont mis au jour Prism, le système de surveillance de l'Agence nationale de sécurité (NSA), s'est exprimé dans une interview donnée au South China Morning Post.

L'homme est toujours à Hong Kong, il compte y rester et déclare n'y avoir commis aucun crime, ajoutant qu'il n'a «rien à craindre du système [de Hong Kong]». Il compte laisser le choix aux habitants et autorités de Hong Kong, en qui il fait confiance.

Le directeur de la surveillance des droits de l'homme à Hong Kong, Law Yuk-kai s'est exprimé sur cette décision.

«Hong Kong reste une plaque tournante des médias, pas seulement du fait de sa proximité avec le boom économique de la Chine du Sud et la facilité d'accès à beaucoup d'autres villes asiatiques. Cette médiatisation pourrait compliquer la tâche des Etats-Unis pour l'inculper et l'extrader