Monde

Messi poursuivi pour fraude fiscale

Temps de lecture : 2 min

- Avril 2010, Messi célèbre son but face à Arsenal en quart de finale de la Ligue des Champions. Albert Gea / REUTERS. -
- Avril 2010, Messi célèbre son but face à Arsenal en quart de finale de la Ligue des Champions. Albert Gea / REUTERS. -

L'intouchable Messi est visé par une plainte pour fraude fiscale, apprend-on mercredi 12 juin sur le site du journal catalan El Periodico. Le fisc de Barcelone porte plainte contre le joueur vedette du Barça et contre son père, Jorge Horace Messi, pour irrégularité dans ses déclarations fiscales de 2007, 2008 et 2009.

La plainte est signée par le procureur Raquel Amado et déposée au tribunal de première instance de Gava (Barcelone) où réside le quadruple ballon d'or. Un juge d'instruction vient d'ordonner une enquête.

Le joueur argentin n'aurait en effet pas déclaré la totalité des revenus qu'il a touchés au nom du droit à l'image. Le fisc accuse Lionel Messi d'avoir «simulé la cession de ses droits d'image à des sociétés écrans basées dans des paradis fiscaux (Bélize, Uruguay)». Avant de poursuivre:

«Le résultat recherché et obtenu fut que les revenus ont transité depuis les pays où résidaient les entreprises qui le payaient jusqu'aux sociétés écrans domiciliées dans des paradis fiscaux, sans se soumettre à pratiquement aucune fiscalité et, en plus, avec une opacité totale vis-à-vis de l'administration fiscale espagnole.»

Au total, la fraude fiscale s'élèverait à quatre millions d'euros.

C. S-G

Newsletters

Avec le «Senate Bill 1», le Texas essaie-t-il vraiment d'empêcher les minorités de voter?

Avec le «Senate Bill 1», le Texas essaie-t-il vraiment d'empêcher les minorités de voter?

Ses soutiens y voient une réponse à la fraude électorale. L'opposition dénonce quant à elle une entrave au droit de vote.

Au Liberia, l'impossible devoir de mémoire

Au Liberia, l'impossible devoir de mémoire

Meurtri par une guerre civile sanglante qui a fait 200.000 morts et 2 millions de déplacés entre 1989 et 2003, le Liberia tente toujours, tant bien que mal, de composer avec son passé douloureux. Comment une nation se reconstruit-elle sans mémoire...

La rupture par l'Australie du «contrat du siècle» ne devrait surprendre personne

La rupture par l'Australie du «contrat du siècle» ne devrait surprendre personne

Pour Canberra, le dilemme était simple: se conduire en nation souveraine et respecter le contrat passé avec la France, ou privilégier sa sécurité et son lien de longue date avec Washington.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio