Monde

Les conflits internes font quatre fois plus de morts qu'en 2007

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran du site «Vision of Humanity»: représentation des morts par conflits internes, du vert foncé (le plus pacifié) au rouge (le moins pacifié).
Capture d'écran du site «Vision of Humanity»: représentation des morts par conflits internes, du vert foncé (le plus pacifié) au rouge (le moins pacifié).

Le monde va-il mieux qu'il y a cinq ans? Pas vraiment... Les conflits internes sont plus nombreux et surtout plus meurtriers qu'en 2007. C'est ce que montre une infographie publiée sur le site de The Economist.

Entre 2007 et 2012, le nombre de morts dus à des conflits internes organisés –soit, selon The Economist, les morts civils et militaires dus à un conflit armé entre deux parties dont l'une est l'Etat ou le gouvernement– est passé de 37.300 à 178.300. Autrement dit, les conflits internes en 2012 font 4,7 fois plus de morts que cinq ans auparavant.

La liste des trois conflits les plus meurtriers a également changé du tout au tout. En 2007, ce sont l'Irak, l'Afghanistan et le Sud Soudan qui comptabilisent le plus de morts. Après les révolutions arabes, la Syrie et la Libye prennent la tête du classement, suivies par le Mexique, frappé par le trafic de drogue.

Les données utilisées proviennent de l'édition 2013 de l'indicateur de la paix mondiale («Global Peace Index» en anglais). Selon ce classement –qui prend en compte les conflits internes, externes, et une multitude d'autres indicateurs– l'Afghanistan reste le pays le moins pacifié en 2013.

Les conclusions générales de l'étude sont présentées dans cette vidéo (en anglais). On y apprend que les indicateurs de la paix mondiale ont reculé de 5% depuis 2008, principalement du fait de la progression des conflits internes.

C. S-G

Correction: La carte qui illustrait précédemment cet article représentait l'indice de paix de façon générale.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

La nouvelle carte ne prend en compte que les morts résultant de conflits internes. Le plus bas degré (1/5) est représenté en vert foncé (Etats-Unis, France, Australie) tandis que le plus haut degré (5/5) est représenté en rouge (Libye, Mexique, Syrie). Pour les commentateurs qui s'interrogeaient, la France fait bien partie des pays où il y a le moins de morts par conflit interne.

Newsletters

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

Mon Europe à moi: «À quand un Erasmus qui s'adresse vraiment à tous les jeunes?»

L'Union européenne s'est engagée sur un nouveau programme Eramus+ qui devrait s'ouvrir à de nouveaux publics.

L'éruption du volcan aux îles Tonga pourrait nous aider à comprendre Mars

L'éruption du volcan aux îles Tonga pourrait nous aider à comprendre Mars

Comme sur Mars il y a des milliards d'années, Hunga Tonga s'est formé en présence d'eau.

L'Ukraine a une capacité de résistance que la Russie ne devrait pas sous-estimer

L'Ukraine a une capacité de résistance que la Russie ne devrait pas sous-estimer

Devant l'échec annoncé des négociations, la Russie menace de passer à l'offensive en Ukraine. Mais même si l'Ukraine cède, le contrôle du pays par Moscou est loin d'être assuré.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio