Les chiffres du porno: le plus gros secret d'Internet

8-Bit Pixel Porn par Ssoosay via FlickrCC

8-Bit Pixel Porn par Ssoosay via FlickrCC

Là où les sites qui génèrent du trafic exhibent fièrement leurs chiffres, les sites pornos, eux, jouent les pudiques.

Les dessous d’Internet sont très coquins. Ce n’est pas un secret, le porno prolifère aussi vite qu’une IST sur la Toile. Reste une question: combien? Le site BuzzFeed se l’est posée. Et il part avec une certitude: «La seule chose que nous savons, c’est qu’il est partout.»

Le nombre de page vues ou le nombre de clics est devenu un incontournable pour mesurer la popularité d’un contenu ou d’une marque sur le web. C’est à celui qui a le plus de followers, le plus de likes et le plus grand nombre de visiteurs uniques. Les différents sites, journaux ou médias dévoilent même parfois avec beaucoup de fierté leurs gros chiffres.

Bizarrement, dans le porno, la pudeur est de mise. Et plus ça marche, moins on n’en parle. BuzzFeed a rencontré Stephen Yagielowicz, journaliste à XBiz, un site d’information sur l’industrie du porno. Pour lui, le mystère des chiffres du trafic des sites porno date.

«C’est un vrai bourbier. D’abord, c’est surtout une industrie très diverse et difficile à catégoriser. Est-ce qu’il faut compter les sites payants et les sites gratuits? Et les sites de strip-tease aussi? Mais le plus gros problème reste que ces entreprises ne dévoilent pas leurs chiffres. C’est pour cela qu’il n’y a aucune donnée sûre.»

Des boîtes de porno peu farouches

Les grands sites d’audience sur Internet comme comScore ou Akamai ont expliqué à BuzzFeed qu’ils ne traitent pas le trafic des sites pornographiques, ou du moins, ils ne les révèlent pas. On peut comprendre cette timidité venant de sites qui n’ont rien à voir avec le porno. 

Alors pour obtenir des explications, BuzzFeed a contacté quelques noms connus du secteur comme XVideos, YouPorn et RedTube. Seul XVideo a répondu, et aucun n’a fourni de données. Il y a une explication très simple: une grande partie du contenu de ces sites est un peu fâché avec les droits d’auteurs. 

Quelques données existent

En 2012, interrogé par Extreme Tech, YouPorn a dévoilé le chiffre de 100 millions de pages vues par jour. Quant au plus populaire de ces sites, XVideos, il serait à 4,46 milliards de pages vues par mois, et 350 millions de visiteurs uniques... Soit environ un tiers de trafic mensuel de YouTube.

Une audience que BuzzFeed estime sous-évaluée, quand une étude de Online MBA estimait en 2010 que 12% de tous les sites Internet de la toile sont pornographiques.

Les rumeurs

BuzzFeed s’est tourné vers Roald Riepen, un vétéran de l’industrie du porno (il dirige le site Freeones.com), pour obtenir quelques-uns de ces chiffres inavouables.

«Le propriétaire de Manwin (qui détient Brazzers, Mofos, Pornhub, YouPorn, Tube8 etc.) m’a dit qu’il contrôle environ 30% du trafic des sites de vidéos, soit quelque 65 millions de visiteurs uniques par jour.»

Roald Riepen ajoute à cette révélation une supposition:

«Il y a des sites pornos dans le top 50 de tous les sites du monde. A mon avis, ces sites font dans les 20 millions de pages vues par jour, facilement.»

Mais à l’heure des smartphones, il ne faut pas négliger un facteur que BuzzFeed rappelle: ces chiffres ne prennent pas en compte le trafic via les mobiles, qui représenterait environ 15% à 20% des usagers par mois.