C'est dans l'actu

« article précédent

article suivant »

Un drone sauve la victime d'un accident de voiture au Canada

Un drone de la marque Draganfly.

Quand on parle des drones, c’est généralement dans un contexte de guerre, en Afghanistan par exemple, quand ils sont utilisés pour tuer. Mais ils peuvent aussi être utilisés parfois pour sauver des vies, comme en témoigne une histoire arrivée cette semaine dans la province de Saskatchewan, au Canada, et rapportée par le site de la chaîne publique CBC.

En pleine nuit et par une température glaciale, un homme y a eu un accident de voiture au cours duquel son véhicule a fait des tonneaux. Les secours ont été appelés mais n'ont trouvé qu'un véhicule vide à leur arrivée et les premières recherches, menées à pied et en hélicoptère, n’ont rien donné, le conducteur, désorienté et blessé, s'étant éloigné de son véhicule.

Vêtu seulement d’un tee-shirt et ayant perdu ses chaussures, il a alors appelé les secours depuis son mobile mais n’a pas pu se localiser, et il a fallu un drone appelé en renfort par la police montée pour le localiser, près de trois heures après l’accident. Un «exploit» que l'appareil a réalisé grâce à sa capacité à détecter les sources de chaleur: «Quelque chose qui émet de la chaleur sera blanc, quelque chose de froid sera sombre. Il est donc très facile de repérer les animaux et les êtres humains», a expliqué à la station de radio CJME le caporal Doug Green, chargé de mener les recherches grâce à l'appareil.

«Il était pelotonné contre un arbre, en position fœtale, sans réagir et souffrant d’hypothermie», a-t-il ajouté auprès du StarPhoenix, le quotidien local, au sujet de la découverte de la victime de l'accident. «D’après moi, si nous avions attendu le lever du jour, nous ne l’aurions pas retrouvé en vie.»

Le site The Verge estime qu’il s’agit d’un «nouvelle étape importante pour les technologies aériennes sans équipage: la première vie sauvée par l’usage d’un drone», en se fondant sur des propos en ce sens de Zenon Dragan, le patron de Draganflyer, l’entreprise qui a fabriqué le drone utilisé par la police canadienne. Le site rappelle que le Royaume-Uni revendique de son côté la première arrestation grâce à un drone, opérée en 2010 sur deux hommes accusés d’avoir volé une voiture.

2 réactions

« article précédent

article suivant »

OUTILS
> taille du texte