C'est dans l'actu

« article précédent

article suivant »

Charles Ramsey, le héros de Cleveland qui voulait juste finir son McDo [VIDEO]

L'homme qui a aidé à retrouver trois femmes disparues depuis 10 ans à Cleveland est devenu en quelques heures une star mondiale sur Internet grâce à son don naturel pour les interviews télé.

Capture d'écran de l'interview de Charles Ramsey sur YouTube

Ce n’est pas nouveau, les Etats-Unis adorent se trouver des héros ordinaires et anonymes, même dans les moments les plus difficiles comme après les attentats de Boston ou du 11-Septembre. Et quand ces héros ont un petit quelque chose de différent, comme Charles Ramsey, ils accèdent au club fermé des légendes de la culture Internet.

Lundi 6 mai, cet habitant de Cleveland dans l'Ohio entend des cris de femme chez son voisin et décide d’aller voir ce qu’il s’y passe. Alors qu’il demande à la femme s’il peut l’aider, elle répond qu’elle a été kidnappée et qu’elle veut sortir tout de suite.

Ramsey décide alors de défoncer la porte bloquée avec l’aide d’autres voisins, fait sortir la femme, qui porte un enfant dans ses bras, et appelle la police. La suite fait aujourd’hui la une de tous les médias américains: les autorités découvrent sur place trois femmes, dont celle sauvée par Ramsey, qui avaient toutes disparues il y a une dizaine d’années et qui étaient apparemment retenues prisonnières dans la maison de deux étages.

Mais plus que la bravoure dont il a fait preuve et l’aide spontanée qu’il a apporté à une femme en détresse, c’est grâce au récit qu’il a fait face aux caméras de télévision locales que Ramsey est devenu un meme en quelques heures sur Internet, et est déjà l'un des sujets les plus discutés sur Twitter ce mardi 7 mai. Car Ramsey a quelque chose de spécial, difficile à décrire.

Est-ce sa coiffure, une sorte de mulette afro à mi chemin entre Kanye West et Doc dans Retour vers le futur? Ou simplement sa manière inimitable de raconter son aventure au journaliste qui l’interroge, avec un sens théâtral inné, un souci du détail incontestable et son air un peu perdu au milieu de l’agitation qui l’entoure? Si vous comprenez l’anglais avec un fort accent américain, le mieux est que vous vous fassiez votre propre idée:

Pour les autres, voici une compilation de ses meilleures citations:

0:09 – «J’entends des cris, je suis en train de manger mon McDonalds»

1:40 – «Mon voisin, il a des grosses testicules pour faire un truc pareil mon pote, parce qu’on le voit tous les jours!»

1:50 – «J’ai fait des barbecues avec ce type. On mange des côtes de porc et on écoute de la salsa!»

2:25 – «Mon pote, je savais que quelque chose clochait quand une jolie fille blanche a couru dans les bras d’un homme noir. Y’a quelque chose qui ne va pas ici! C’est un signe qui ne trompe pas! Soit elle est SDF, soit elle a des problèmes! C’est les seules raisons pour lesquelles elle peut courir vers un homme noir!»

Cette dernière tirade, clamée par un Ramsey hilare, est sans doute celle qui passera à la postérité d’Internet, avec ce gif animé:


via GlobalGrind

En attendant, un autre document précieux a fait surface: l’enregistrement de l’appel de Ramsey au 911, le numéro des urgences américain.

On peut y entendre un Ramsey beaucoup moins détendu que lors de sa désormais célèbre interview, expliquant la situation dans un flot rapide de phrases pas toujours cohérentes parsemées de gros mots qui trahissent sa nervosité, à tel point que son interlocuteur doit lui demander de se calmer et de ralentir.

La bande son nous confirme que Ramsey tient à son McDonalds, puisqu’il commence son récit par préciser qu’il «vient d’en sortir», tout comme dans cette autre interview réalisée par la chaîne Fox 8:

Une deuxième interview dans laquelle Ramsey se contredit quelque peu. Tandis que lors de la précédente, il avait décrit son voisin comme un monsieur-tout-le-monde sans histoires et qui n’a jamais attiré la suspicion, comme c’est le cas dans tellement de témoignages de voisins de tueurs de masses et autres psychopathes en tous genres, il affirme dans celle-ci qu’il avait fait part de ses soupçons sur ce voisin bizarre à un autre voisin dès qu’il avait emménagé dans le quartier il y a un an, mais que celui-ci lui aurait conseillé d’arrêter d’être paranoïaque.

Mais après tout, personne ne demande à Charles Ramsey d’être capable de faire le même récit à tous les journalistes qui l’assaillent depuis hier soir. Tout ce qu’on lui demande, c’est d’être Charles Ramsey. Et c'est déjà pas mal.

G.F.

Mise à jour du 7 mai 2013 à 19h: les créateurs de memes américains se sont réveillés depuis la publication de cet article, qui a été écrit alors qu'il faisait encore nuit aux Etats-Unis. Voici une sélection des meilleurs détournements de notre ami Charles Ramsey, via Buzzfeed:

3 réactions

« article précédent

article suivant »

OUTILS
> taille du texte