C'est dans l'actuMonde

Comment des débris du 11 septembre ont-ils pu se retrouver dans un espace si petit?

Slate.com, mis à jour le 29.04.2013 à 9 h 47

Vue aérienne d’une des tours du World Trade Center en feu, le 11 septembre 2001. G. SEMENDINGER / NYPD

Vue aérienne d’une des tours du World Trade Center en feu, le 11 septembre 2001. G. SEMENDINGER / NYPD

Curieuse découverte faite par la police new-yorkaise. Le 26 avril, elle a annoncé avoir retrouvé ce qui serait un morceau d'un des avions qui aurait percuté les tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001. «Une partie d'un train d'atterrissage, qui semble provenir d'un des avions de ligne détruits le 11 septembre 2001, a été découvert coincé entre» deux immeubles, «dans le bas de Manhattan», a précisé le porte-parole de la police new-yorkaise, Paul Browne, souligne Le Monde.

Ray Kelly, le commissaire de police de la NYPD (le département de police de New York, NDLE) a donné deux explications contradictoires après la découverte de ce que l’on pense être les débris de l’un des avions qui a percuté les tours jumelles du World Trade Center le 11 septembre 2001.

Alors que la découverte a eu lieu dix ans après les attentats, Ray Kelly a annoncé que cette trouvaille était à la fois tout à fait compréhensible mais également assez bizarre:

«Si vous voyez à quel point cet espace est confiné, et vous vous rendez compte du chaos qu’il y avait dans la rue [le jour du 11-Septembre], c’est tout à fait compréhensible. Ce n’est pas très surprenant.»

Mais attention. Comment peut-on faire entrer un morceau d’avion de 43 centimètres de large sur 1,2 mètre de long dans un espace de 45 centimètres de large, comme le rapporte l’Associated Press, entre une mosquée et des appartements de luxe?

«Nous envisageons également la possibilité que ce [morceau de débris] ait été descendu dans la rue avec une corde», a continué Ray Kelly, remarquant qu’un bout de corde était coincé dans la partie trouvée, souligne CNN.

Encore plus mystérieux: la zone, qui se trouve à trois rues du World Trade Center, n’est pas accessible depuis la rue, comme l’explique le New York Times.

«Quelles sont les chances pour que ce morceau entre dans cet espace à cet angle exact pour pouvoir tenir là-dedans? Il aurait fallu qu’il s’emboîte exactement à cet angle», a estimé le porte-parole de la NYPD Paul Browne.

Qui déposerait intentionnellement un morceau de débris dans un espace si petit et complètement inaccessible? Mystère. Pour l’instant, tout ce que l’on sait, c'est que des experts immobiliers sont tombés sur cette partie d’avion mercredi 25 avril et ont appelé le 911.

Les enquêteurs se sont rapidement rendus compte que ces débris avaient un numéro de série Boeing. La zone est actuellement traitée comme une scène de crime. Les enquêteurs vont probablement chercher des restes humains dans la zone.

Daniel Politi

Traduit par Daphnée Denis

 

 

Slate.com
Slate.com (483 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte