Monde

Boston: Dzhokhar Tsarnaev n'était pas armé au moment de son arrestation, selon le Washington Post

Temps de lecture : 2 min

Des policiers des unités d'intervention devant la maison où a été appréhendé Dzhokhar Tsarnaev, vendredi à Watertown REUTERS/Brian Snyder
Des policiers des unités d'intervention devant la maison où a été appréhendé Dzhokhar Tsarnaev, vendredi à Watertown REUTERS/Brian Snyder

Depuis que Dzhokhar Tsarnaev, le suspect des attentats de Boston, a été arrêté, après que la police a tiré plusieurs fois sur le bateau dans lequel il se cachait, les médias parlent de «blessures au cou» que le jeune homme de 19 ans se serait auto-infligé, laissant entendre qu'il aurait voulu se suicider.

Un article du Washington Post dément cette version des évènements.

Selon des sources policières anonymes, Dzhokhar Tsarnaev n’était pas armé au moment de son arrestation. Le FBI a refusé d’expliquer pourquoi les agents lui ont tiré dessus.

Reste qu’un policier interviewé par le Washington Post décrit les minutes précédant l’arrestation du jeune homme comme «un brouillard guerrier», affirmant qu’il est possible qu’un coup de feu accidentel ait entraîné tous ceux qui ont suivi.

«Quelques heures plus tôt, son frère et lui avaient tué un officier de police, blessé un autre officier et jeté des explosifs depuis leur voiture sur les voitures de police qui les poursuivaient, a continué cette même source anonyme. Ils ne pouvaient pas partir du principe qu’il n’avait ni pistolet ni explosifs.»

En tous cas, selon cette version, Dzhokhar Tsarnaev n'a pas cherché à s'ôter la vie.

D.D.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 10 au 16 avril 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 10 au 16 avril 2021

Retrait des États-Unis d'Afghanistan, regain de tensions en Ukraine et évolution de la pandémie... La semaine du 10 au 16 avril 2021 en images.

Une compagnie énergétique espagnole poursuivie pour électrocution d'oiseaux

Une compagnie énergétique espagnole poursuivie pour électrocution d'oiseaux

Environ 33.000 oiseaux de proie meurent par électrocution chaque année sur la voie migratoire espagnole, à cause de pylônes et de câbles aériens mal isolés.

Au Brésil, les femmes sont incitées à retarder leur grossesse à cause du Covid-19

Au Brésil, les femmes sont incitées à retarder leur grossesse à cause du Covid-19

Le variant P1, devenu majoritaire dans plusieurs régions du Brésil, a un taux de transmission bien plus élevé que la souche classique du coronavirus.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters