Monde

Dzhokhar Tsarnaev n'a pu dire qu'un mot lors de sa première audition formelle

Temps de lecture : 2 min

Le jeune homme de 19 ans n'est toujours pas capable de parler.

FBI
FBI

Dzhokhar Tsarnaev a été formellement inculpé le 22 avril 2013 pour utilisation d'«armes de destruction massive contre des personnes et des objets au marathon de Boston». Un crime passible de la peine de mort.

Le FBI a dévoilé la plainte officielle lundi 22 avril, et nous avons eu accès à la transcription de la première audition de Dzhokhar Tsarnaev, sur son lit d'hôpital, au cours de laquelle on lui a lu ses droits pour la première fois.

Manifestement, le jeune homme de 19 ans, qui souffre d’une blessure par balles à la gorge (peut-être auto-infligée), est toujours pratiquement incapable de parler.

Il a répondu à presque toutes les questions posées par le juge en hochant la tête, à part une fois où il a dit «non» quand on lui a demandé s’il pouvait se payer un avocat. Et même cette courte réponse était difficile à entendre. «Le rapport doit refléter que je pense que laccusé a dit “non”», a ainsi dit le juge Marianne Bowler après une réponse qui devait être presque inaudible.

Lors de la conclusion de cette courte audition, le juge Bowler a estimé que «l’accusé est alerte, mentalement compétent et lucide».

Tsarnaev a accepté la détention volontaire avant l’examen de la cause probable, la première étape dans le processus judiciaire criminel aux Etats-Unis, qui aura lieu le 30 mai prochain.

Ci-dessous, la transcription de la première audition de Dzhokhar Tsarnaev:

First Hearing

Josh Voorhees

Traduit par Daphnée Denis

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 10 au 16 avril 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 10 au 16 avril 2021

Retrait des États-Unis d'Afghanistan, regain de tensions en Ukraine et évolution de la pandémie... La semaine du 10 au 16 avril 2021 en images.

Une compagnie énergétique espagnole poursuivie pour électrocution d'oiseaux

Une compagnie énergétique espagnole poursuivie pour électrocution d'oiseaux

Environ 33.000 oiseaux de proie meurent par électrocution chaque année sur la voie migratoire espagnole, à cause de pylônes et de câbles aériens mal isolés.

Au Brésil, les femmes sont incitées à retarder leur grossesse à cause du Covid-19

Au Brésil, les femmes sont incitées à retarder leur grossesse à cause du Covid-19

Le variant P1, devenu majoritaire dans plusieurs régions du Brésil, a un taux de transmission bien plus élevé que la souche classique du coronavirus.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters