Monde / C'est dans l'actu

Dzhokhar Tsarnaev n'a pu dire qu'un mot lors de sa première audition formelle

Temps de lecture : 2 min

Le jeune homme de 19 ans n'est toujours pas capable de parler.

FBI
FBI

Dzhokhar Tsarnaev a été formellement inculpé le 22 avril 2013 pour utilisation d'«armes de destruction massive contre des personnes et des objets au marathon de Boston». Un crime passible de la peine de mort.

Le FBI a dévoilé la plainte officielle lundi 22 avril, et nous avons eu accès à la transcription de la première audition de Dzhokhar Tsarnaev, sur son lit d'hôpital, au cours de laquelle on lui a lu ses droits pour la première fois.

Manifestement, le jeune homme de 19 ans, qui souffre d’une blessure par balles à la gorge (peut-être auto-infligée), est toujours pratiquement incapable de parler.

Il a répondu à presque toutes les questions posées par le juge en hochant la tête, à part une fois où il a dit «non» quand on lui a demandé s’il pouvait se payer un avocat. Et même cette courte réponse était difficile à entendre. «Le rapport doit refléter que je pense que laccusé a dit “non”», a ainsi dit le juge Marianne Bowler après une réponse qui devait être presque inaudible.

Lors de la conclusion de cette courte audition, le juge Bowler a estimé que «l’accusé est alerte, mentalement compétent et lucide».

Tsarnaev a accepté la détention volontaire avant l’examen de la cause probable, la première étape dans le processus judiciaire criminel aux Etats-Unis, qui aura lieu le 30 mai prochain.

Ci-dessous, la transcription de la première audition de Dzhokhar Tsarnaev:

First Hearing

Josh Voorhees

Traduit par Daphnée Denis

Slate.com

Newsletters

L'Everest est devenu la plus haute décharge de la planète

L'Everest est devenu la plus haute décharge de la planète

La fonte des glaces révèle que le sommet est recouvert de corps humains et de tonnes de déchets.

En Australie, une prof pro-mariage pour tous forcée de démissionner

En Australie, une prof pro-mariage pour tous forcée de démissionner

L'enseignante affirme avoir été poussée à la démission par la direction de son établissement à cause de ses convictions.

L'étrange salsa de l'ancien porte-parole de Trump à «Danse avec les stars»

L'étrange salsa de l'ancien porte-parole de Trump à «Danse avec les stars»

Connu pour ses mensonges en conférence de presse, Sean Spicer tente de se recycler dans la télévision grand public.

Newsletters