Monde

Attentats de Boston: Le père et la tante des suspects envisagent la théorie du complot

Temps de lecture : 2 min

Dans des entretiens séparés, Anzor Tsarnaev et Maret Tsarnaeva ont dit soupçonner un complot contre les suspects des explosions de Boston, dont l'un est mort.

Capture d'écran d' Izvestiya
Capture d'écran d' Izvestiya

Bien que l'oncle des deux suspects des attentats de Boston ait affirmé que l'un de ses neveux était un «loser», le père et la tante de Dzhokhar et Tamerlan présentent les deux frères sous un jour plus favorable. Ils croient que les deux jeunes hommes sont victimes d'un complot.

Le père: Le journal russe Izvestiya a publié une interview avec Anzor Tsarnaev, le père de Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev, dans lequel il fait l’éloge de ses fils et dit que Tamerlan était marié et avait une petite fille. Il ajoute que les frères ont été piégés.

Dans l’article, que nous avons traduit du russe, Anzor explique qu’il a vu ses fils pour la dernière fois il y a un an, et décrit Tamerlan, aujourd’hui décédé, comme étant «quatre fois champion» de boxe, et une star pour ses exploits sportifs aux Etats-Unis.

Il dit que son fils aîné était aussi un pianiste de jazz, qu’il avait étudié les arts dramatiques à l’école et qu’il était marié et père d’une petite fille de 3 ans et demi.

Tsarnaev raconte également que Dzhokhar, son fils cadet actuellement recherché par les autorités, rêve de devenir «un grand médecin».

Anzor pense que ses fils sont innocents et ont été piégés. Il dit qu’il a parlé avec Tamerlan immédiatement après les explosions de lundi et avec Dzhokhar il y a trois jours.

«Mes fils ont tout simplement été piégés, a expliqué le père dans son interview. Et ils ont tué lun dentre eux. Comment ont-ils pu? Cétait des agents spéciaux. Ils navaient quà larrêter. Maintenant, jai peur pour mon deuxième fils. Jétais en contact avec eux. Oui, je suis loin mais je sais ce que font mes enfants.»

Anzor dit aussi dans l’interview qu’il a quitté les Etats-Unis car il avait un hématome au cerveau et est donc «retourné dans sa patrie pour mourir». Malgré tout, continue-t-il, il «sest littéralement extirpé de sa tombe».

La tante : Depuis Toronto au Canada, la tante des frères Tsarnaev, Maret Tsarnaeva, a aussi évoqué un complot contre ses neveux:

«On parle de morts, là, d’une centaine de blessés, et je ne peux pas croire, je ne peux simplement pas croire que nos garçons aient pu faire ça», a-t-elle affirmé.

Tsarnarva corrobore les faits rapportés par le père des deux suspects: Tamerlan avait une petite fille et était marié à une femme chrétienne. Selon elle c’est là la preuve que son neveu n’était pas extrémiste.

Katherine Goldstein, Byron Boneparth et Abby Ohlheiser

Traduit de l'anglais par Daphnée Denis

Newsletters

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

Selon le modèle, le prix d'un cercueil personnalisé varie entre 1.800 et 4.500 euros. 

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

La famille qui a commandité l'enlèvement cherchait à remplacer le corps d'un de ses proches décédé, afin que ce dernier soit enterré. Un rite funéraire interdit dans leur région.

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Le groupe adopte une politique vestimentaire plus inclusive pour le personnel des parcs américains.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters