C'est dans l'actu / Monde

[VIDEO] Obama: Washington devrait avoir honte d'avoir voté non à la loi bipartisane sur le port d'arme

Temps de lecture : 2 min

Le président des Etats-Unis a dénoncé la politique politicienne des sénateurs qui ont voté non à une loi renforçant les contrôles d'antécédents lors de la vente d'armes.

Capture d'écran de la vidéo du discours.
Capture d'écran de la vidéo du discours.

Barack Obama n’a fait aucune concession lors d’une adresse publique dans la roseraie de la Maison Blanche, mercredi 17 avril, après que les sénateurs républicains ont fait dérailler une proposition de loi bipartisane pour renforcer la vérification d’antécédents lors de la vente d’armes (à la minute 4:30 de la vidéo ci-dessus).

«Il n’y a pas d’argument cohérent pour expliquer pourquoi nous n’avons pas réussi à [passer cette loi]; c’était de la politique politicienne, a déclaré Obama, faisant allusion à des sondages récents selon lesquels 90% des Américains étaient en faveur du texte. [Les sénateurs] ont cédé à la pression. Et ils ont commencé à chercher une excuse –n’importe quelle excuse– pour voter non.»

Selon Obama, cette pression vient du lobby des armes et leurs alliés qui ont «menti sciemment au sujet de cette loi», suggérant qu’elle causerait la création d’un registre national des possesseurs d’armes. «Malheureusement, cette ribambelle de contre-vérités a atteint son objectif», a-t-il regretté.

Retrouvez notre carte interactive du nombre d'Américains morts par balle depuis Newtown

Le président des Etats-Unis a été rejoint par plusieurs familles des victimes de Newtown, ainsi que le vice-président Joe Biden et Gabby Giffords, membre démocrate de la Chambre des représentants qui avait été grièvement blessée lors de la fusillade de Tucson.

Obama a promis qu’il n’arrêterait pas de se battre pour renforcer le contrôle du port d’arme en Amérique. «Pour résumer, la journée d’aujourd’hui a été honteuse pour Washington», a conclu Obama. «Mais nos efforts ne s’arrêteront pas là.»

J.V.

Traduit par Daphnée Denis

Slate.com

Newsletters

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

Ministre des Solidarités et de la Santé, vous venez, enfin, d’annoncer la gratuité des médicaments du sevrage tabagique. Merci. Il vous reste encore à sortir de votre déni des vertus de la cigarette électronique. Des dizaines de milliers de vies sont en jeu.

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

...

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Le responsable du syndicat étudiant de l’Université de Pékin est devenu «un banquier milliardaire».

Newsletters