C'est dans l'actuMonde

[EN DIRECT] Attentats de Boston: La conférence de presse du FBI annulée

Slate.fr, mis à jour le 18.04.2013 à 2 h 01

Le FBI ne donnera pas de conférence de presse le 17 avril, en fin de compte.

REUTERS

REUTERS

Mise à jour à 20h55

  • CNN et l'Associated Press ont affirmé qu'un suspect avait été interpellé dans l'enquête sur les attentats de Boston, mais l'information a été démentie par les autorités.
  • L'analyse de bandes vidéo aurait permis des avancées décisives dans l'enquête.

00h50 La conférence de presse du FBI annulée

Après avoir repoussé la conférence de presse du 17 avril à plusieurs reprises, la police de Boston annonce que le FBI ne s'addressera pas aux médias ce soir, en fin de compte.

00h30 La conférence de presse du FBI aura lieu à 2h00 heure française

La police de Boston a confirmé que les enquêteurs tiendront une brève conférence de presse à 20h, heure de la côte Est, 2h, heure française. 

00h10 Le gouverneur du Massachussetts rempile: pas d'arrestation pour l'instant

Sur CNN, le gouverneur du Massachussetts Deval Patrick a affirmé qu'«il n'y a pas eu d'arrestation; personne n'est en garde à vue». Il a ajouté qu'il ne pouvait pas répondre à des questions sur les suspects potentiels. Pour l'instant, «no comment».

22h50 Les erreurs des médias rapportant l'arrestation d'un suspect en une charte

«Un vrai bordel», résume chatgirl.com

22h25 La conférence de presse du FBI reportée «indéfiniment»

Le FBI a confirmé qu'une conférence de presse aura lieu dans la soirée, sans pour autant donner d'heure. Les journalistes, qui attendaient un point sur l'enquête à 17h, heure de la côte Est (23h, heure française), sont regroupés dans une petite salle, sans savoir où aller, comme l'a Twitté la journaliste Julie Loncich.

22h01 Les enquêteurs auraient l'image d'un suspect potentiel (AP)

Une source anonyme proche de l'enquête affirme que le FBI aurait effectivement repéré un suspect potentiel sur les photos et les vidéos des explosions, selon l'Associated Press. Les détectives n'auraient pas son nom, en revanche. 

22h00 La vidéo des bourdes de CNN 

Talking Points Memo a fait le montage des informations contradictoires relayées par CNN au sujet de l'arrestation d'un suspect dans l'enquête sur les bombardements de Boston. 

21h45 Le tribunal fédéral de Boston évacué

Alors qu'une foule de journalistes était regroupée devant le tribunal fédéral de Boston, attendant l'arrivée d'un suspect dont l'arrestation a en fait été démentie, la police a évacué les lieux: avocats, employés et journalistes sur place ont été priés de partir, sans plus d'explications.  

«Eloignez-vous tous de l'immeuble, je ne peux pas vous faire comprendre à quel point c'est important», a intimé un policier aux personnes présentes, rapporte Reuters

Ni Reuters ni le New York Times n'ont encore révélé la raison de cette évacuation. Selon ABC et NBC, ce serait à cause d'une alerte à la bombe sans rapport avec l'attentat du marathon. 

20h50 CNN se rétracte

Alors qu'AP s'est contentée pour l'instant de citer la position des autorités, CNN est lancé dans un exercice de rétropédalage en direct, comme en témoignent ces déclarations de son présentateur-vedette John King.

Selon l'AFP, la chaîne a même déclaré qu'un suspect avait été vu sur une caméra de surveillance, mais pas identifié.

20h38 La police de Boston dément une arrestation

Le compte officiel de la police de Boston a tweeté que «en dépit d'informations contraires, il n'y a pas eu d'arrestation».

20h24 Des informations encore contradictoires

L'AFP, qui cite CNN, affirme que la chaîne aurait deux sources pour annoncer l'information: une source policière au niveau fédéral et une source au sein de la police de Boston. Mais les informations restent encore contradictoires entre les différents médias.

19h47 Un suspect aurait été arrêté

Selon CNN et l'Associated Press, les autorités auraient arrêté un suspect dans l'enquête sur l'attentat de Boston, qui a fait au moins trois morts lundi.

Dans un premier temps, la chaîne américaine avait annoncé qu'un suspect avait été identifié puis, un peu avant 14 heures heure américaine (20 heures heure française), que ce suspect avait été interpellé. Citant «une source briefée sur l'enquête», elle a affirmé que ce développement «significatif» résultait de l'analyse d'une bande vidéo filmée depuis un grand magasin près du site de la seconde explosion, ainsi que de celle d'une chaîne de télévision locale.

L'Associated Press parlait de son côté, vers la même heure, d'une arrestation «imminente» avant d'annoncer un peu plus tard qu'un suspect avait été placé en garde à vue.

Les chaînes NBC (qui parlait de «pistes solides» menant vers un petit nombre de personnes) et CBS (qui évoquait un «possible suspect») se montraient elles plus prudentes.

Selon le Boston Globe, les enquêteurs disposeraient d'images d'un homme portant, «et peut-être abandonnant», un sac sur le site de la seconde explosion.

Une conférence de presse des autorités est prévue à 17 heures heure locale (23 heures heure française).

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte