La pluie de météorites en Russie devient un mème

Depuis vendredi 15 février, vous avez sans doute été abreuvés de ces vidéos d’automobilistes russes filmant le météore qui est entré dans l’atmosphère, provoquant une traînée lumineuse déchirant le ciel et causant une déflagration sonique impressionnante… Or les habitants de Tcheliabinsk, ville à l’est des montagnes de l’Oural, doivent non seulement faire face aux dégâts, 3.000 bâtiments et 1.158 blessés selon un récent bilan, mais également aux plaisanteries des Russes sur leur compte.

Il faut préciser qu’avant même cet événement très médiatisé, les habitants et en particulier les hommes de Tcheliabinsk avaient déjà la réputation de ne pas être des petites natures, comme en témoigne cette vidéo sur laquelle l’un d’eux s’amuse à attaquer un tractopelle coiffé d’un casque de viking et armé d’un cocktail molotov…

Comme le site Animal Newyork le relate, les hommes de Tcheliabinsk sont le sujet de nombreuses blagues sur le modèle des Chuck Norris facts:

«Les hommes de Tcheliabinsk sont tellement hardcore que ce sont les flics qui leur donnent des pots de vin»

ou encore:

«Les hommes de Tcheliabinsk sont tellement hardcore qu’ils se rasent avec une tronçonneuse»

Depuis la pluie de météorites, la rudesse de l'habitant et son caractère imperturbable se sont révélés à la hauteur de leur réputation: ne voit-on pas sur cette vidéo un conducteur se contenter de marmonner quelques remarques sur un ton monocorde, comme s’il restait de marbre alors que l’incroyable hallo qui entoure la météorite se trouve en face de lui?

Hommage leur est rendu puisque selon la dernière plaisanterie en date, «les gens de Tcheliabinsk sont tellement hardcore qu’en hiver il pleut des météorites!»

Ou bien selon une variante relevée par le site Ria Novosti, «la pluie à Tcheliabinsk est tellement hardcore qu'elle est faite de pierres». Le même site écrit qu'un utilisateur de twitter a raconté que tous ses collègues avaient évacué leur poste de travail après la déflagration, sauf un: il avait besoin de se préparer un café avant...

Et dans un autre registre, Internet s'est amusé avec les désormais inévitables montages loltoshop de l’événement.

Sans oublier l’hommage qu’Internet s’est rendu à lui-même, en mixant les deux informations les plus virales de la semaine: le Harlem shake et le mème météore… la boucle est bouclée.

 

Deux amusants mèmes russes en guise de bonus: