article suivant »

Pour la fin du monde, un Chinois se construit une arche de Noé

Storm#2 / Powazny via Flickr CC License by

Tsunami géant? Météorite? Fonte des neiges? On ne sait pas encore vraiment à quoi ressemblera la fin du monde. Le Dailymail consacre un reportage à Lu Zhengai, un Chinois qui a l’air bien renseigné puisqu’il vient de construire une «arche de Noé» insubmersible avec toutes ses économies, soit l’équivalent d’environ 125.000 euros (1 million de yuans).

D’après le Dailymail, les proportions du bateau ne sont pas très «bibliques»:

«Le navire mesure 21,2 mètres de long, 15,5 mètres de large et 5,6 mètres de haut et résiste à déplace 140 tonnes d’eau.»

Lu Zhengai, originaire de Urumqi, plus grande ville de Chine occidentale, admet dans le Dailymail que son arche ne ressemble pas à grand-chose, mais il semble confiant quant à son utilité le jour J.

D’après le site Aujourd’hui la Chine, si la crainte de la fin du monde touche aussi les Chinois, ce serait en partie à cause du film 2012, réalisé par l’Allemand Roland Emmerich.

Ce film, qui n’a pas très bien marché aux Etats-Unis, aurait rapporté plus de 55 millions d’euros en Chine:

«Ce blockbuster est en effet parvenu à accomplir un exploit sans précédent à Hollywood: transmettre une image positive de l’Empire du Milieu. Il est vrai que les Chinois sont souvent mal représentés sur nos écrans. (…) Or, dans 2012, si l’humanité s’en sort c’est grâce aux Chinois! Les gigantesques vaisseaux qu’ils ont construits dans les montagnes tibétaines permettent aux protagonistes d’échapper à la mort. Pour une fois que ce n’est pas les Américains qui sauvent le monde!»

Mais de là à s’inspirer d'un film dans la vie réelle? A l’approche de la date fatidique, de nombreux experts sur le calendrier maya s'efforcent de convaincre la population qu’il n’y aura pas d’apocalypse à la fin de l’année. La théorie la plus courante consiste à croire que la planète Nibiru (qui n’existe pas) va entrer en collision avec la Terre en décembre 2012. D’autres internautes pensent que le soleil va entrer en éruption et brûler la Terre entière, ou encore que les pôles magnétiques de la Terre vont s’inverser provoquant une série de catastrophes naturelles qui mèneront à la fin du monde.

D’après le calendrier maya, l’année 2012 marquerait juste la fin d’un cycle de 5.125 années.

Un scientifique de la Nasa, David Morrison répond à toutes vos questions sur la fin du monde.

11 réactions

article suivant »

OUTILS
> taille du texte