Elections-US-2012USA 2012Monde

Ohio, Floride, Virginie... Obama écrase Romney dans la bataille des «swing states»

Cécile Dehesdin et Jean-Marie Pottier, mis à jour le 07.11.2012 à 7 h 32

Des chocolats à l'effigie de Barack Obama et Mitt Romney dans une confiserie parisienne. REUTERS/Christian Hartmann.

Des chocolats à l'effigie de Barack Obama et Mitt Romney dans une confiserie parisienne. REUTERS/Christian Hartmann.

La bataille pour la Maison Blanche entre Barack Obama et Mitt Romney s'est jouée sur une petite dizaine d'Etats: les swing states. Barack Obama l'a très largement gagnée. Le point en direct sur le rapport des forces dans ces territoires décisifs, à 7h30 heure française. (A cette heure, Obama compte 303 grands électeurs, Romney: 203)

Caroline du Nord (15 grands électeurs, Romney l'emporte). Dans ce swing state que Mitt Romney était supposé gagner (Barack Obama l'avait emporté un peu à la surprise générale en 2008, de moins de 0,5 point), il l'a emporté avec 50.6% des voix (contre 48,4% pour Barack Obama).

Colorado (9 grands électeurs, Obama l'emporte). Après un premier sondage sortie des urnes publié par CNN à la sortie des bureaux de vote, qui donnait les deux candidats à égalité autour de 48%, annonçant une lutte très serrée, c'est Obama l'emporterait selon les estimations avec 50.6% des voix.

Floride (29 grands électeurs, incertain). Dans ce qui avait été l'Etat décisif en 2000, sur 7 millions de bulletins dépouillés, les deux candidats sont quasiment à égalité, avec une légère avance pour Obama, pour qui les télévisions américaines sont optimistes —les comtés restant à dépouiller sont plutôt démocrates. L'Etat pourrait être aussi serré qu'en 2000, mais pas sûr qu'il soit aussi important dans le résultat final que cette année-là: Romney était supposé le gagner même dans le cas d'une victoire d'Obama.

Iowa (6 grands électeurs, Obama l'emporte). Obama l'emporte largement avec 52.1% des voix.

Michigan (16 grands électeurs, Obama l'emporte). C'est le premier swing state (même si tous les commentateurs politiques ne le classaient pas dans cette catégorie) qui a été attribué à un candidat, en l'occurrence à Barack Obama, trompant les espoirs de certains Républicains qui l'imaginaient disputé. Le président réélu y a obtenu 53.7% des voix.

Nevada (6 grands électeurs, Obama l'emporte). Les bureaux de vote ont fermé à 4 heures du matin heure française et le dépouillement n'est pas terminé mais Obama est pour l'instant à 52.6% des voix.

New Hampshire (4 grands électeurs, Obama l'emporte). CNN a donné Obama gagnant dans ce qui était le seul Etat de la côte nord-est que Romney pouvait espérer emporter, mais qu'il perd finalement avec seulement 46.7% des voix selon les dernières estimations.

Ohio (18 grands électeurs, Obama l'emporte). L'Etat le plus important de la nuit, avec ses 18 grands électeurs devenus le cœur de la campagne, penchait pour Obama dès les premières estimations.

Dave Weigel de Slate.com notait que les comtés qui ont voté pour Obama et Kerry ont eu 4,1% de votes anticipés en moins, tandis que ceux qui ont voté pour Bush et McCain ont eu 14,4% de votes anticipés en plus. Mais les comtés républicains, plus ruraux, sont également moins peuplés que les comtés démocrates.

L'Etat a finalement été attribué à Obama, qui l'emporte avec 50.0% des voix selon les dernières estimations.

Pennsylvanie (20 grands électeurs, Obama l'emporte). L'Associated Press, entre autres, a attribué à Obama cet Etat qui s'était transformé en potentiel swing state en fin de campagne —ou c’est en tout cas ce que les Républicains aimaient à penser. Obama récolte 52% des voix.

Virginie (13 grands électeurs, Obama l'emporte). En 2008, Obama a été le premier candidat démocrate à remporter cet Etat en soixante ans, avec, en plus, 6,3 points d’avance sur John McCain. Cette année, les deux candidats ont mené une campagne intense dans l'Etat, entre Romney et ses militants effrayés par le socialisme, et Obama et les siens à mi-chemin entre l'enthousiasme et le devoir. Les sondages sortie des urnes de CNN donnent les candidats à égalité à 49%, mais les 2,3 millions de bulletins dépouillés en premier donnaient Romney quatre points devant. C'est finalement Obama qui l'emporte avec 50.2% contre 48.4% pour Romney.

Wisconsin (10 grands électeurs, Obama l'emporte). Dans l'Etat du candidat républicain à la vice-présidence Paul Ryan, Obama l'emporte avec 52.4% selon les dernières estimations, dans la lignée des derniers sondages de la campagne, qui lui donnaient une avance confortable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte