Elections-US-2012USA 2012Monde

Pourquoi il faut se méfier des sondages sortie des urnes

Daphnée Denis, mis à jour le 07.11.2012 à 0 h 52

Un électeur vote à Cottageville (Caroline du Sud). REUTERS/Randall Hill.

Un électeur vote à Cottageville (Caroline du Sud). REUTERS/Randall Hill.

Comment mettre Républicains et Démocrates d’accord en cette journée fatidique? Il suffit de cracher sur les sondages sortie des urnes. Depuis ce matin, Twitter m’exhorte d’ignorer ces affreux exit polls qui vont fuiter «de source sûre» pendant l’après-midi… et risquent de s’avérer faux. La preuve avec ce tweet du camp Romney:

Farhad Manjoo de Slate.com invente lui un faux résultat préliminaire en Ohio qui donnerait une victoire écrasante à Jill Stein, candidate verte, indépendante… et qui ne risque pas de faire 47%.

C’est vrai: les sondages sortie des urnes ne sont pas exacts. Pourquoi? Parce qu’il ne s’agit que de sondages, comme leur nom l’indique. Ceux-ci dépendent des personnes qui acceptent de révéler pour qui ils ont voté.

En 2004, les résultats préliminaires, annonçant une nette avance (trois points) de John Kerry sur George W. Bush, étaient donc faux. Explication: les Républicains avaient refusé de répondre aux questions du National Election Pool. Leur vote n’était donc pas reflété dans les estimations. C’est resté une blague parmi les journalistes politiques.

«Le Président Kerry dit qu’il faut se méfier des sondages à la sortie des urnes.»

«Depuis que j’ai effacé mes souvenirs de l’élection de 2004, je prends ces sondages préliminaires très au sérieux.»

En réalité, les sondages préliminaires ont un but plus historique qu’immédiat. Il s’agit d’archiver les raisons pour lesquelles un certain type d’électeur a voté pour l’un ou l’autre des candidats, comme le rappelle Mark Blumenthal sur le Huffington Post.

Mais si vous tenez à suivre les résultats préliminaires quand même, le Washington Post a publié un guide très utile. A noter qu'Obama risque d’avoir de l’avance dans les sondages sortie des urnes, car beaucoup de démocrates ont voté en avance (y compris lui-même).

D.D.

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte