« article précédent

article suivant »

Taux de chômage américain de 7,9% en octobre: bonne nouvelle pour Obama

Barack Obama à un meeting à Las Vegas, Nevada, le 1er novembre 2012. REUTERS/Jason Reed

Les derniers chiffres du chômage américain avant l'élection sont tombés, et le taux de chômage est passé de 7,8% en septembre à 7,9% en octobre.

C'est moins de 8%, une (très) bonne nouvelle pour Barack Obama, mais ça reste une mini-augmentation, pas de quoi s'en féliciter plus que ça dans les derniers meetings de campagne. Mauvaise nouvelle pour Mitt Romney, donc, qui ne pourra pas profiter de très mauvais chiffres de l'emploi pour sa dernière ligne droite, d'autant que selon les chiffres du ministère du travail, l'économie américaine a créé 171.000 emplois en octobre.

Le Républicain, dont la campagne est basée sur l'économie et l'idée que lui, ancien businessman, saura mieux la gérer que le président actuel, aurait bien eu besoin d'une mauvaise nouvelle économique pour convaincre les swing states qu'il convoite de voter pour lui. D'autant que dans plusieurs de ces Etats-clés, le taux de chômage est meilleur que dans le reste du pays (7% dans l'Ohio, 5,9% en Virginie par exemple)

Bref, résume pour Politico l'économiste de chez Moody Analytics Mark Zandi:

«Ces chiffres de l'emploi ne devraient pas jouer un rôle important dans l'élection. Ils ne sont pas suffisamment forts pour aider le Président, et pas suffisamment faibles pour aider le gouverneur Romney.»

Mais ajoutez ces chiffres à la bonne opinion des Américains sur la gestion de la tempête Sandy par Obama, aux compliments du gouverneur républicain du New Jersey sur cette même gestion, et au soutien officiel du maire indépendant de New York Michael Bloomberg au Démocrate, et vous avez quand même une très bonne fin de semaine pour le président-sortant, note Ezra Klein dans le Washington Post.

Cécile Dehesdin, à Washington

0 réaction

« article précédent

article suivant »

OUTILS
> taille du texte