Elections-US-2012USA 2012Monde

Le point sur la campagne présidentielle américaine à J-5

Cécile Dehesdin, mis à jour le 01.11.2012 à 10 h 56

Mitt Romney lors d'un meeting à Jacksonville (Floride), le 31 octobre 2012. REUTERS/Brian Snyder.

Mitt Romney lors d'un meeting à Jacksonville (Floride), le 31 octobre 2012. REUTERS/Brian Snyder.

Jeudi 1er novembre

Tout le monde parle… d’Halloween! Non, on plaisante (même si Paul Ryan a accompagné ses enfants jouer à «trick or treat?» mercredi soir). Les médias s’intéressent plutôt aux deux scénarios auxquels les campagnes veulent nous faire croire.

D’un côté, la campagne Romney assure que la carte électorale bouge encore, et que le Républicain pourrait remporter le Minnesota, le Michigan et la Pennsylvanie, des Etats inexistants dans la campagne jusqu’à maintenant, ce qui lui permettrait de remporter 300 grands électeurs.

De l’autre, la campagne Obama répond que c’est ce qu’a tenté de faire un McCain désespéré en 2008 avec la Pennsylvanie, et que ça ne fonctionnera pas plus en 2012 qu’à l’époque. Le conseiller d’Obama David Axelrod a parié sa moustache que les Républicains ne gagneraient ni le Minnesota, ni la Pennsylvanie, ni le Michigan.

Barack Obama est… en campagne pour de bon. Fini Washington et le New Jersey pour s’occuper de Sandy, le président-sortant repart en tournée, et passera dans trois swing states le même jour: le Nevada, le Wisconsin et le Colorado.

Mitt Romney est… en Virginie, autre swing state de la campagne, où il va faire trois meetings différents.

Les sondages… donnent Obama et Romney a égalité parfaite, d’après la moyenne réalisée par Real Clear Politics, à 47,4%.

Le premier sondage post-Sandy est sorti, et 78% des électeurs potentiels estiment qu’Obama a fait du bon travail pour gérer la catastrophe.

Le collège électoral… est toujours dominé par Barack Obama, qui peut compter à coup sûr sur 201 grands électeurs, contre 191 pour Mitt Romney, la majorité étant à 270. Tous les autres Etats sont dans la marge d'erreur des sondages, mais leur moyenne situe pour l'instant Obama à 290 et Romney à 248, puisque la Virginie et le Colorado, qui donnaient jusque-là les deux candidats à égalité, penchent désormais respectivement pour Romney et Obama.

C.D.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte