MondeUSA 2012Elections-US-2012

Le point sur la campagne présidentielle américaine à J-6

Cécile Dehesdin, mis à jour le 31.10.2012 à 12 h 31

Mitt Romney collecte de l'aide pour les sinistrés de la tempête Sandy à Kettering (Ohio), le 30 octobre 2012. REUTERS/Brian Snyder.

Mitt Romney collecte de l'aide pour les sinistrés de la tempête Sandy à Kettering (Ohio), le 30 octobre 2012. REUTERS/Brian Snyder.

Mercredi 31 octobre

Tout le monde parle… de Sandy, et de voitures. De Sandy parce qu’Obama continue de surveiller la situation de près, tandis que Romney et Ryan enchaînent les meetings, officiellement de soutien post-ouragan, officieusement de campagne. Romney a été pris en photo en train d’empaqueter brosses à dents, couches et piles pour le New Jersey.

Et de voitures, parce que la campagne républicaine a récemment diffusé deux publicités dans l’Ohio, l’un des swing states les plus importants de 2012, accusant General Motors et Chrysler d’avoir perdu «des milliers d’emplois» sous le mandat Obama (sous-entendu, après le plan de sauvetage gouvernemental des géants automobiles) et de vouloir délocaliser en Chine. Les deux entreprises ont réagi, le porte-parole de GM en estimant qu’on était «clairement entrés dans une sorte d’univers parallèle ces derniers jours», et le PDG de Chrysler en envoyant un mail à ses employés pour affirmer que «la production de Jeeps ne sera pas déplacée des Etats-Unis vers la Chine».

Barack Obama est… à Washington puis dans le New Jersey, un des Etats les plus touchés par Sandy, pour faire le tour des dégâts avec le gouverneur Chris Christie. Le dirigeant républicain, pressenti pour la présidentielle 2016, fait partie des plus grands critiques du président, mais il n’a que des bonnes choses à dire de sa gestion de la tempête.

Mitt Romney est… en Floride, où il va enchainer les meetings dans trois villes différentes de ce swing state, dans lequel il dispose d'une légère avance (1,3 point d’après la moyenne des sondages de l’Etat effectuée par RealClearPolitics).

Les sondages… donnent toujours Obama et Romney au coude-à-coude au niveau national, avec un avantage moyen de 0,8 point pour le le candidat républicain selon le site Real Clear Politics. Attention, comme le note Nate Silver sur FiveThirtyEight, plusieurs instituts de sondages ont arrêté momentanément leurs enquêtes pour cause de Sandy.

Avant la tempête, l’institut de sondages Gallup a enquêté sur les électeurs qui ont déjà voté, avec comme résultat une nette avance pour Romney: 52% des early voters ont dit avoir voté pour le Républicain, contre 46% pour Barack Obama. La campagne du démocrate tient elle le décompte des votes anticipés par Etat, et ses chiffres montrent une avance d’Obama dans les swing states.

Le collège électoral… est toujours dominé par Barack Obama, qui peut compter à coup sûr sur 201 grands électeurs, contre 191 pour Mitt Romney, la majorité étant à 270. Tous les autres Etats sont dans la marge d'erreur des sondages, mais leur moyenne situe pour l'instant Obama à 281 et Romney à 235, deux Etats totalisant 22 grands électeurs (la Virginie et le Colorado) donnant pour l'instant les deux candidats à égalité.

C.D.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte