Elections-US-2012USA 2012Monde

Les waitress mothers cruciales pour remporter l'élection

Laure Beaulieu, mis à jour le 26.10.2012 à 12 h 13

Momma's (and Poppa) for Mitt/katherinecresto via Flickr CC Licence by

Momma's (and Poppa) for Mitt/katherinecresto via Flickr CC Licence by

Les femmes sont cruciales pour Mitt Romney et Barack Obama. Electorat traditionnellement démocrates, les femmes semblent, selon un sondage récent commandé par USA Today, aujourd'hui plutôt pencher du côté du candidat républicain.

«Le candidat républicain se place un point en-dessous du président parmi les femmes qui disent qu'elles iront voter, à 48% contre 49% [pour Obama]», selon un sondage USA Today/Gallup effectué le 5 octobre 2012 dans les 12 Etats cruciaux pour les deux candidats pour gagner. L'enquête, dont la marge d'erreur est tout de même de +/- 4 à 6 points de pourcentage, porte sur 1.023 électeurs inscrits, dont 869 qui envisagent d'aller voter le 6 novembre.

Parmi cet électorat féminin, une frange est encore plus cruciale remporter l'élection selon le New York Times: ce sont les «waitress mothers», «des femmes blanches col bleu qui ne sont pas allées à l'université». Le journal, qui a interviewé des «waitress mothers» dans le New Hampshire, un des Etats qui peut tout faire basculer, note que ces femmes sont un électorat assez volatile même si «elles ont tendance à se placer du côté républicain». 

Pour convaincre ces femmes de la classe moyenne, les deux candidats adaptent leurs discours:

«Quand les candidats parlent des femmes, ce qu'ils font beaucoup en ce moment, les "waitress moms" sont leur première préoccupation. M. Obama par exemple, parle maintenant de l'avortement et du contrôle des naissances non plus comme un problème de contrôle de son propre corps mais comme "un problème d'argent pour les femmes et les familles" (...) Une récente publicité de Romney met en scène une jeune femme disant à son nouveau-né: "Ma chère fille, Bienvenue en Amérique. Ta part de la dette d'Obama est de plus de 50.000 dollars".»

The Atlantic note que les femmes des deux candidats sont cruciales pour faire voter les femmes en général pour leur mari respectif. Dans cette bagarre, Michelle Obama et Ann Romney n'adoptent pas le même style:

«Ann Romney a tendance à parler plus généralement de la gentillesse et des qualités de dirigeant de son mari, alors que Michelle Obama fait valoir l'argument que le président comprend vraiment ce à quoi ressemble la vie des femmes.»

Laure Beaulieu
Laure Beaulieu (107 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte