Elections-US-2012USA 2012Monde

A retenir du dernier débat: l'Amérique utilise moins de baïonnettes que de drones

Daphnée Denis, mis à jour le 23.10.2012 à 15 h 43

Bilan du dernier tête à tête Romney/Obama, sur la politique étrangère.

Les deux candidats et leurs femmes après le troisième débat présidentiel. REUTERS/ Jim Young

Les deux candidats et leurs femmes après le troisième débat présidentiel. REUTERS/ Jim Young

Que retenir du dernier débat présidentiel américain? Avant de retrouver les analyses de Slate.com en version française, voici un bilan à chaud de la soirée. 

  • Obama a gagné le débat selon les sondages: Selon un sondage CBS, Obama aurait gagné à 53 contre 27. En revanche, le sondage CNN rapporte un public plus mitigé: 48% considèrerent le Président actuel vainqueur du tête à tête contre 40% dans le camp Obama. Reste que la victoire -attendue- de ce soir était loin d'être écrasante. 

Nate Silver, du New York Times, a donné la moyenne des sondages CNN, CBS et Google Surveys lors des 4 débats:

  • Obama et Romney ne sont pas réellement opposés sur la politique internationale

En ce qui concerne le thème principal du débat, à savoir la politique internationale, les deux candidats à la Maison Blanche ne sont pas réellement opposés. Romney n'a pas remis en question le bilan du Président américain. Au contraire, il a affirmé à plusierus reprises «être d'accord» avec son adversaire. Il a notamment affirmé soutenir à 100% l'usage de drones de Barack Obama. 

C'est donc sur la politique nationale que les deux candidats se sont réellement affrontés. Profitant de toutes les occasions, Obama et Romney ont cherché à lier les questions globales à l'économie et aux questions propres aux Etats-Unis. Le candidat républicain a d'ailleurs tout bonnement choisi de fermer son intervention en parlant de l'emploi en Amérique et de sa capacité à s'entendre avec les démocrates, plutôt que d'aborder le Moyen-Orient ou la Chine. 

  • La blague d'Obama sur les chevaux et les baïonnettes:

 

GIFs extraits du blog Horseandbayonet.tumblr.com

C'est à Obama que revient le prix de la vanne la plus réussie. Romney s'est élevé contre les pertes d'effectifs de la marine de guerre américaine, dont les rangs sont désormais aussi réduits qu'en 1917. Du tac au tac, le Démocrate répond:

«Nous avons également moins de chevaux et de baïonnettes.»

Tollé général. Les supporters du camp Obama sont ravis de voir leur candidat attaquer son rival. Les Républicains, au contraire, s'offensent de voir la Navy américaine tournée en dérision, comme le souligne Politico. Certains comparent la blague du Président à la gaffe de Romney, lors du dernier débat, au sujet des «classeurs remplis de femmes». Quoi qu'il en soit, sur le Web, Tumblrs et GIFs dédiés aux baïonnettes apparaissent immédiatement. 

  • Le monde selon Romney/Obama

Capture d'écran de Slate.com, où Matt Yglesias résume le débat en une carte du «monde». Soit le Mali (que Romney prononce «Molly», comme le prénom), et le Moyen-Orient (à peu de chose près). 

  • Les mauvaises idées économiques 

Encore une fois, notre collègue Matt Yglesias de Slate.com évalue les mauvaises idées économiques ébauchées durant le débat. Parmi les énormités qu'il relève: 

1) Mitt Romney a affirmé que l'économie d'Amérique Latine est plus grande que celle de la Chine. En réalité, le PIB des pays d'Amérique Latine vaut 4,8 trillions de dollars tandis que celui de la Chine vait 7,3 trillions de dollars. 

2) Le déficit américain met en danger la sécurité nationale. Encore une idée du candidat républicain, reprise un peu après par le président-sortant.

3) Les impôts sur les produits chinois, c'est bien. Cette fois-ci, un argument signé Obama. Il a répété que les taxes ajoutées sur le prix des pneus importés de Chine permettent de sauver les pneus Made in America. Certes, ces taxes permettent de sauver plus ou moins 1.200 emplois... contre un coût de 1,1 milliards de dollars aux consommateurs.   

  • Lindsay Lohan a live-tweeté le débat

Rude concurrence pour mon live blog. Comme le remarque Buzzfeed, ce fut un débat éprouvant pour la jeune actrice, qui a récemment annoncé son soutien au camp républicain.

  • Le fils de Mitt Romney, Josh, a bien fait rire Twitter

A la fin du débat, Josh Romney s'est rendu sur la scène pour embrasser son père et saluer Obama. Malheureusement pour lui, son sourire a paru machiavélique a une grande partie de ceux qui live-twittaient le débat. Le mème de la fin revient donc à ce pauvre Josh, qui n'avait pourtant rien demandé. 

«Je n'ai pas oublié, M. le Président...» via Buzzfeed

Le gif fait référence à un meme créé à partir d'une photo de la fin du deuxième débat, où Josh Romney semblait furieux:

Josh Romney pendant le deuxième débat Obama/Romney, le 16 octobre 2012. REUTERS

D.D.

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte