Elections-US-2012USA 2012Monde

Les cinq meilleures anecdotes du débat Obama-Romney

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 04.10.2012 à 11 h 51

Jenga, couleurs de cravates, noces de porcelaines, Big Bird et indépendants LOL: tous les a-côtés du débat de mercredi soir.

Un LOLtoshop de Mitt Romney (via Mashable)

Un LOLtoshop de Mitt Romney (via Mashable)

1. Mitt Romney joue au Jenga

Comment Mitt Romney s’est-il préparé pour le débat? Selon le New York Times, le candidat républicain s’est isolé dans sa loge avec quatre de ses cinq fils, Taggart, Matthew, Joshua et Craig (âgés de 31 ans à 42 ans) pour jouer avec eux au Jenga, ce jeu où on retire progressivement des pièces d'une tour avant de les placer au sommet, la rendant plus instable (en français, on l'appelle aussi la Tour infernale). D’après le quotidien, «quand les photographes ont été autorisés à entrer dans la pièce, la tour était haute et semblait toujours résistante».

2. Des cravates assorties aux partis

Lors de leur débat de mai dernier, Nicolas Sarkozy et François Hollande portaient tous les deux une cravate noire, mais qu’aurait-on dit si le premier était venu avec une cravate bleue roi et le second avec une cravate rose? C’est ce qui s’est passé mercredi soir puisque, comme le relève le Washington Post, Barack Obama avait une cravate bleue et Mitt Romney une cravate rouge. Des couleurs qui, depuis une bonne dizaine d’années, sont celles qu’on rattache à leur parti, notamment sur les infographies électorales.

3. Joyeux anniversaire de mariage, Mr President

Nous vous le disions mercredi, pour Obama, ce débat tombait mal: c’était le jour de ses noces de porcelaine (vingt ans de mariage) avec Michelle. Et il en a parlé dès ses premiers mots:

«Il y a beaucoup de points sur lesquels je veux insister ce soir, mais le plus important est qu’il y a vingt ans, je suis devenu l’homme le plus chanceux de la Terre parce que Michelle Obama a accepté de m’épouser. Et je veux donc juste te souhaiter un bon anniversaire, chérie, et te faire savoir que l’an prochain nous ne le célébrerons pas devant 40 millions de personnes.»

Réplique amusée de Romney:

«Je suis sûr qu’être ici avec moi était l’endroit le plus romantique que vous pouviez imaginer.»

4. Big Bird, star de la soirée

La vraie star de la soirée a été un grand oiseau jaune: Big Bird, un des héros de la série Rue Sésame. L’explication? Mitt Romney a annoncé qu’il comptait arrêter de subventionner la chaîne publique PBS, qui la diffuse:

«Je suis désolé Jim [Lehrer, le modérateur du débat, NDLR], je vais couper les subventions à PBS. […] J’aime PBS, j’adore Big Bird. En fait, je vous apprécie vous aussi. Mais je ne vais pas continuer à dépenser de l’argent juste pour en emprunter ensuite à la Chine.»

L’anecdote a évidemment donné lieu à de nombreux détournements en images ou sur Twitter.

5. Les électeurs indépendants disent LOL

Quel a été le mot le plus tweetté par les électeurs américains, selon leur orientation politique? Le New York Times nous apprend qu’une société high-tech, Votizen, a mené l’expérience via une application en ligne. Principale conclusion: si le mot le plus employé par les trois catégories d’électeurs (Démocrates, Républicains, indépendants) a été «won», les indépendants se sont distingués en utilisant beaucoup plus que les autres le mot... «LOL».

J.-M.P.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (943 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte