Monde / Politique

Qui sont les 47% d'Américains attaqués par Mitt Romney?

Temps de lecture : 2 min

Des chômeurs à une «foire aux emplois» à New York, le 21 mars 2012. REUTERS/Shannon Stapleton.
Des chômeurs à une «foire aux emplois» à New York, le 21 mars 2012. REUTERS/Shannon Stapleton.

Après la diffusion sur le site Mother Jones de la vidéo de Mitt Romney critiquant les 47% d’Américains qui ne payent pas d’impôts, les fact-checkers américains se sont attelés à démontrer pourquoi ce pourcentage est faux.

Rien que sur le chiffre, Mitt Romney n’est pas tout à fait précis: ils sont en fait 46,4% à ne pas payer d’impôts. Et encore, ces 46% désignent ceux qui ne payent pas d’impôt sur le revenu à l’état fédéral, ce qui ne signifie pas qu’ils ne payent pas du tout d’impôts.

Cette statistique provient d'une étude publiée en 2011 par le Tax Policy Center, qui avait précisé par la suite qu’un grand nombre des Américains qui ne payent pas l’impôt sur le revenu payent en réalité d’autres taxes, notamment sur les salaires et les prestations sociales prélevées au niveau local (payroll taxes) ou d’autres impôts sur la consommation comme les excise tax ou sales tax.

18% seulement

La moitié de ces 46% ne payent pas d’impôts simplement car ils ne possèdent pas de revenus suffisamment élevés. Sur Slate.com, Annie Lowrey expliquait en octobre dernoer que 44% de ceux qui ne payent pas d’impôts sur le revenu en sont exemptés car ils bénéficient d’allocations pour les personnes âgées. 30% d’entre eux ont des allocations pour «les enfants et les travailleurs pauvres».

Seulement 18% des Américains ne paient ni d’impôt sur le revenu ni de payroll taxes: 10% d’entre eux sont des personnes âgées et 6% gagnent moins de 20.000$ par an.

Ceux qui ne payent pas d’impôts sur le revenu sont donc en majorité pauvres et/ou âgés.

Une attaque envers ses électeurs?

Le Tax Policy Center a réalisé une carte qui indique que les Etats où le pourcentage de contribuables est le plus faible sont aussi ceux qui votent le plus républicain. Ainsi, au Mississipi et au Texas, deux Etats que Romney est quasiment sûr de remporter le 6 novembre, 45% et 39% des foyers ne payent pas d’impôts.

Toutefois, The Atlantic indique qu’établir un parallèle en affirmant les gens qui ne payent pas d’impôts votent Romney (et se serait donc attaqué à sa propre base électorale) n’est pas si évident. Même au sein des Etats qui votent républicain, ceux qui ont les revenus les plus faibles sont des électeurs démocrates. Ainsi, en Géorgie, en 2008, Obama a perdu l’Etat (il avait recueilli 47% des voix contre 52% pour McCain), mais 70% de ceux qui gagnaient moins de 30.000 dollars par an avaient voté pour lui.

A noter par ailleurs qu'il est possible que ces 47% soient moins mobilisés que le reste de la population, car si les personnes âgées votent beaucoup, les foyers aux revenus inférieurs à 20.000 dollars par an ont 30% moins de chance d’aller voter.

P.M.

Newsletters

«La petite fille brûlée au napalm» a reçu son dernier soin, cinquante ans après la célèbre photographie

«La petite fille brûlée au napalm» a reçu son dernier soin, cinquante ans après la célèbre photographie

Symbole de la guerre du Vietnam, Kim Phuc se définit aujourd'hui comme «une survivante qui appelle à la paix».

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

L'Union européenne a beau avoir un haut représentant aux affaires étrangères, elle reste peu audible sur la scène internationale.

Mon Europe à moi: «Il faut que l'UE tape du poing sur la table pour défendre la liberté de la presse»

Mon Europe à moi: «Il faut que l'UE tape du poing sur la table pour défendre la liberté de la presse»

Le journalisme indépendant et le pluralisme des médias sont menacés dans de nombreux pays de l'Union européenne. Pourtant, celle-ci semble impuissante. Jusqu'à quand?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio