Elections-US-2012USA 2012Monde

L'hologramme de Ronald Reagan aurait pu parler à la place de Clint Eastwood à la convention républicaine

Cécile Dehesdin, mis à jour le 31.08.2012 à 17 h 12

Newt Gingrich et sa femme Callista rendent hommage à l'ancien président Ronald Reagan à la convention républicaine de Tampa, en Floride, le 30 août 2012. REUTERS/Mike Segar

Newt Gingrich et sa femme Callista rendent hommage à l'ancien président Ronald Reagan à la convention républicaine de Tampa, en Floride, le 30 août 2012. REUTERS/Mike Segar

Avant que Clint Eastwood ne débarque sur scène pour le moment le plus gênant de la convention républicaine, plusieurs rumeurs circulaient autour de «l'invité mystère» qui allait précéder Mitt Romney, jeudi 30 août au soir. Sarah Palin a été évoquée, tout comme... un hologramme de Ronald Reagan.

Or, cette dernière idée est loin d'être une blague: des gens sont bien en train de travailler sur un hologramme de l'ancien président républicain, et ils avaient même dans l'idée de le projeter pendant la convention de Tampa, rapporte Yahoo News.

Tony Reynolds, qui a obtenu les droits d'un discours de Reagan parlant des petites entreprises, travaille à le transformer en hologramme avec AV Concepts, une des entreprises qui avait mis au point l'hologramme de Tupac Shakur pour le festival de Coachella.

Il comptait dévoiler cet hologramme de Reagan en marge de la convention, mais plusieurs activistes républicains lui ont demandé de remettre ça à plus tard pour ne pas faire d'ombre au discours de Mitt Romney, explique-t-il à Yahoo:

«Il n'avait pas encore choisi Paul Ryan, donc je pense qu'ils étaient un peu inquiets de son énergie. Même sous forme d'hologramme, je pense que Reagan va battre beaucoup de gens sur le plan de la communication.»

Reynolds a également changé d'avis parce qu'il ne voulait pas que son «holoreagan» soit politisé (!). Il servira à promouvoir une loi bipartisane de soutien aux petites entreprises.

Jusque-là, un certain flou régnait sur l'existence de l'hologramme de Reagan. Fox News avait annoncé sa présence et The Atlantic Wire avait dénoncé un canular, puisque le PDG de Digital Domain, une autre entreprise qui a participé à la création du Tupac virtuel, avait dit: «Cette rumeur n'est pas vraie».

Comme nous l'expliquions au moment de Coachella, le procédé qui permet de faire vivre des hologrammes se fonde en fait sur une technique des années 1860 baptisée Pepper’s Ghost (du nom de son inventeur, John Henry Pepper).

A la base, il s’agit de projeter une image sur une vitre inclinée à 45 degrés, la réfraction donnant l’impression que l’objet ou la personne reflétée flotte dans les airs. Ce n’est pas du tout la première fois qu’une telle technologie est utilisée, rappelle le site Ars Technica. Al Gore en 2007, Madonna et Gorillaz en 2006 ou encore Richard Branson, en 2005: tous ont fait appel à au Pepper's Ghost pour alimenter leur show. Un bricoleur du dimanche a même réussi à fabriquer un décor d’Halloween dans son jardin en utilisant cette technique.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte