Monde / Politique

Quatre soldats américains prévoyaient d’assassiner Barack Obama

Temps de lecture : 2 min

101126-f-3682s-097 / isafmedia via Flickr CC License by.
101126-f-3682s-097 / isafmedia via Flickr CC License by.

L’armée américaine est secouée par un nouveau scandale: quatre soldats américains complotaient pour renverser le gouvernement et assassiner le président des Etats-Unis.

Selon l'Associated Press, les procureurs de l'Etat Géorgie ont déclaré que les quatre accusés font partie d’une milice au sein de l’armée, appelée F.E.A.R, pour Forever Enduring Always Ready («Toujours tenace, toujours prêt»). D'après les procureurs, les membres portaient le même tatouage ressemblant à un symbole anarchiste et l'un d'entre eux, le procureur Tom Durden, décrit le groupe comme étant «une milice anarchiste». Les plans du commando ont été découverts à la suite du meurtre d’un militaire proche des membres de F.E.A.R.

L’un d’eux, Michael Burnett, a plaidé coupable, lundi 27 août, d’homicide involontaire dans l’affaire des meurtres de l’ancien soldat Michael Roark (19 ans) et de sa petite amie (17 ans). Burnett a tiré sur le couple en décembre car ils étaient au courant des plans de la milice. Sur le banc des accusés, il a accepté de témoigner contre trois autres militaires, membres de F.E.A.R, pour lesquels une audience est prévue jeudi 30 août.

Parmi eux, Isaac Aguigui, le chef de la milice. Le procureur Isabel Pauley a déclaré que ce dernier a financé la milice en utilisant les 500.000 dollars (400.000 euros) de l'assurance et des prestations reçues suite au décès de sa femme enceinte, il y a un an. Isaac Aguigui n'a pas été inculpé dans ce cas, mais le procureur a déclaré au juge que la mort de la jeune femme était «très suspecte».

Toujours selon l’AP, la milice avait pour 87.000 dollars (69.000 euros) de fusils d'assaut semi-automatiques, de pistolets et de matériaux permettant de fabriquer des bombes. Isabel Pauley a ajouté que la milice avait également utilisé les paiements d'assurance pour acheter un terrain dans l'État de Washington.

Le groupe avait prévu de bombarder la fontaine Forsyth Park à Savannah, puis un barrage dans l’Etat de Washington, et d'empoisonner la récolte de pommes de l’Etat. L’objectif final était de renverser le gouvernement et assassiner le président.

Pour International Business Times, c’est «l’un des complots les plus crédible et de grande envergure» ayant Barack Obama comme cible «depuis son élection en 2008».

Mise à jour du 29/08/12: Article actualisé pour préciser que la qualification de «milice anarchiste» vient des procureurs.

Newsletters

Ce moment où Colin Powell sabota sa propre carrière

Ce moment où Colin Powell sabota sa propre carrière

Général et homme d'État respecté, il se révéla pourtant incapable de déjouer les manœuvres de ses rivaux.

La Chine rédige une loi pour punir les parents du mauvais comportement de leur enfant

La Chine rédige une loi pour punir les parents du mauvais comportement de leur enfant

Selon un porte-parole du Parlement chinois, les adolescents se comportent mal parce qu'ils manquent d'éducation.

Des petits Britanniques reproduisent les jeux de «Squid Game» et font réagir les autorités

Des petits Britanniques reproduisent les jeux de «Squid Game» et font réagir les autorités

Une équipe de protection de l'éducation exhorte les parents à ne pas autoriser leurs enfants à regarder la série Netflix.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio