Monde / Politique

Quatre soldats américains prévoyaient d’assassiner Barack Obama

Temps de lecture : 2 min

101126-f-3682s-097 / isafmedia via Flickr CC License by.
101126-f-3682s-097 / isafmedia via Flickr CC License by.

L’armée américaine est secouée par un nouveau scandale: quatre soldats américains complotaient pour renverser le gouvernement et assassiner le président des Etats-Unis.

Selon l'Associated Press, les procureurs de l'Etat Géorgie ont déclaré que les quatre accusés font partie d’une milice au sein de l’armée, appelée F.E.A.R, pour Forever Enduring Always Ready («Toujours tenace, toujours prêt»). D'après les procureurs, les membres portaient le même tatouage ressemblant à un symbole anarchiste et l'un d'entre eux, le procureur Tom Durden, décrit le groupe comme étant «une milice anarchiste». Les plans du commando ont été découverts à la suite du meurtre d’un militaire proche des membres de F.E.A.R.

L’un d’eux, Michael Burnett, a plaidé coupable, lundi 27 août, d’homicide involontaire dans l’affaire des meurtres de l’ancien soldat Michael Roark (19 ans) et de sa petite amie (17 ans). Burnett a tiré sur le couple en décembre car ils étaient au courant des plans de la milice. Sur le banc des accusés, il a accepté de témoigner contre trois autres militaires, membres de F.E.A.R, pour lesquels une audience est prévue jeudi 30 août.

Parmi eux, Isaac Aguigui, le chef de la milice. Le procureur Isabel Pauley a déclaré que ce dernier a financé la milice en utilisant les 500.000 dollars (400.000 euros) de l'assurance et des prestations reçues suite au décès de sa femme enceinte, il y a un an. Isaac Aguigui n'a pas été inculpé dans ce cas, mais le procureur a déclaré au juge que la mort de la jeune femme était «très suspecte».

Toujours selon l’AP, la milice avait pour 87.000 dollars (69.000 euros) de fusils d'assaut semi-automatiques, de pistolets et de matériaux permettant de fabriquer des bombes. Isabel Pauley a ajouté que la milice avait également utilisé les paiements d'assurance pour acheter un terrain dans l'État de Washington.

Le groupe avait prévu de bombarder la fontaine Forsyth Park à Savannah, puis un barrage dans l’Etat de Washington, et d'empoisonner la récolte de pommes de l’Etat. L’objectif final était de renverser le gouvernement et assassiner le président.

Pour International Business Times, c’est «l’un des complots les plus crédible et de grande envergure» ayant Barack Obama comme cible «depuis son élection en 2008».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Mise à jour du 29/08/12: Article actualisé pour préciser que la qualification de «milice anarchiste» vient des procureurs.

Newsletters

En Afghanistan, des écoles secrètes pour filles

En Afghanistan, des écoles secrètes pour filles

Ouvrir un tel lieu est un acte de défiance envers les talibans.

Le jour où Poutine jeta la Finlande dans les bras de l'OTAN

Le jour où Poutine jeta la Finlande dans les bras de l'OTAN

Devant la menace russe, le Parlement finlandais vient de voter sa demande d'adhésion à l'OTAN. Compte tenu de l'histoire houleuse entre les deux pays, la décision revêt une importance historique.

Elon Musk et Twitter: la liberté d'expression est-elle une valeur de droite?

Elon Musk et Twitter: la liberté d'expression est-elle une valeur de droite?

Aux États-Unis, la gauche est devenue réticente à défendre la liberté d'expression, soupçonnée d'être un prétexte pour protéger les discours de haine, alors que la droite s'en fait la championne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio