USA 2012MondeElections-US-2012

950 pages de documents confidentiels sur la fortune de Mitt Romney publiées par Gawker

Cécile Dehesdin, mis à jour le 24.08.2012 à 12 h 02

Capture d'écran d'un des documents obtenus par Gawker

Capture d'écran d'un des documents obtenus par Gawker

Le site américain Gawker s'est procuré 950 pages de documents confidentiels sur la fortune de Mitt Romney. Le candidat républicain est poursuivi par son argent: ses adversaires et les médias s'intéressent de près à la façon dont il a amassé sa fortune et aux liens qu'il a conservés avec Bain Capital, l'entreprise de capital-investissement qu'il a fondé dans les années 80. 

Romney refuse de rendre publiques plus de déclarations de revenus que le strict nécessaire (2010-2011, là où Barack Obama et Joe Biden ont publié leurs avis des 10 dernières années, tout comme le père de Mitt l'avait fait quand il avait candidaté à l'investiture républicaine).

Il affirme également avoir démissionné de Bain en 1999 alors que des preuves montrent qu'il a conservé des liens avec l'entreprise jusqu'en 2002. Un de ses conseillers a à ce sujet dit que Romney avait «démissionné rétroactivement», déclenchant les sarcasmes de l'opposition. La date est d'importance vu que Bain a investi dans des entreprises qui délocalisaient dans les années 2000, pas de très bon ton quand on fait campagne dans une Amérique en crise économique.

On ne possède qu'une très vague idée de ce dans quoi Mitt Romney a investi et des différentes niches fiscales qu'il a utilisé pour n'avoir un taux d'imposition que de 13% ces 10 dernières années. Gawker s'est procuré des documents financiers des années 2009-2010, liés à 21 entités dans lesquelles Romney a investi au moins une dizaine de millions.

Tous les documents sont disponibles ici. Ils sont très complexes, et Gawker a demandé de l'aide à un avocat spécialisé ainsi qu'à ses lecteurs pour les décrypter. Le site a déjà commencé à travailler dessus, révélant par exemple des méthodes employées par Romney pour réduire ses impôts.

Pour le site, ces documents «révèlent la complexité ahurissante, labyrinthique et profondément opaque avec laquelle Romney a géré sa fortune». Mais pour un journaliste de Fortune, qui affirme avoir eu accès aux même types de documents pour l'année 2008, confidentiel ne veut pas dire important, et ces papiers intéresseront les fans de finance sans informer le grand public.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte