USA 2012MondeElections-US-2012

Romney en meeting chez un ancien trafiquant de drogue

Pauline Moullot, mis à jour le 24.08.2012 à 12 h 12

Romney en meeting à Miami le 13 août 2012. REUTERS/Shannon Stapleton

Romney en meeting à Miami le 13 août 2012. REUTERS/Shannon Stapleton

Le candidat républicain aux présidentielles américaines Mitt Romney a tenu un meeting lundi 13 août dans un bar-snack de fruits et légumes frais de Miami, le Palacio de los Jugos avec le Sénateur de Floride républicain Marco Rubio. Ils ont distribué des jus de fruits au public et y tournaient un spot de campagne selon ses assistants.

Mitt Romney a choisi ce restaurant cubain en espérant obtenir des votes au sein de la communauté cubaine en exil de Miami. Mais le choix du Palacio de los Jugos est surprenant, dit Reuters, pour les membres traditionnels de la classe politique de Miami.

Pas tant que les candidats républicains tiennent habituellement leurs meetings dans des restaurants plus traditionnels, comme le café-restaurant Versailles de Little Havana, poursuit Reuters. Mais parce que le propriétaire du magasin, Reinaldo Bermudez, a été condamné à trois ans de prison en 1999 pour trafic de cocaïne.

Reinaldo Bermudez a expliqué au blog Banana Republican du Miami News Times que les services secrets américains ont examiné chaque détail de son passé quand le service de campagne de Romney a demandé à utiliser son stand de fruits et légumes.

«Ils connaissaient parfaitement mon passé. Les services secrets ont tout vérifié. [La condamnation] n’était pas un problème. Tout le monde a droit à une seconde chance (…) Ici à Miami il y a beaucoup de gens qui ont de l’argent qui ont eu des problèmes avec la loi (…) heureusement, on a tous l’opportunié dans ce pays de revenir dans la société quand on a fait quelque chose de mal.»

Une seconde chance avec laquelle Mitt Romney n’est pas forcément d’accord. Lors d’un débat pendant les primaires républicaines en janvier il avait déclaré: «Je ne pense pas que les gens qui aient commis des crimes violents devraient avoir le droit de voter

Selon le Huffington Post, près de six millions d'Américains qui possèdent un casier judiciaire ne pourront pas voter lors de l'élection présidentielle du 6 novembre.

Surnommé «El Guarijo», Bermudez avait été arrêté avec 11 autres personnes après une enquête de sept mois. Certains de ses complices portaient les noms de «Ali Baba», «Skeletor», «Buckwheat» (sarrasin)ou encore «Stump» (moignon).

Près de 1.293 kilos de cocaïne avaient été saisis dans trois ports de Floride. Les chargements de drogue étaient cachés dans des containers remplis de poissons en provenance de Trinidad et de savon importés du Venezuela. Les autorités avaient mené leur opération après avoir mis les suspects sur écoute.

L’équipe de campagne de Romney n’a répondu pas aux sollicitations de l’AFP et du Miami News.

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte