Culture

Calendrier de l'Avent des podcasts: dis-moi comment tu parles, je te dirai qui tu es

Temps de lecture : 2 min

[J-14] Slate.fr propose un calendrier de l'Avent 100% podcasts avec des programmes qui ont marqué l'année 2020. Aujourd'hui, un podcast sur la langue française étonnamment passionnant.

Un podcast qui va déconstruire vos présupposés sur le langage. | Jason Leung via Unsplash
Un podcast qui va déconstruire vos présupposés sur le langage. | Jason Leung via Unsplash

Qu'est-ce que le français, le vrai, celui que l'on appelle «la langue de Molière»? Ou plutôt, existe-t-il un bon langage français comme on tente sans cesse de nous le faire croire? «Il existe DES français», répond la linguiste Laélia Véron dans le podcast Parler comme jamais de Binge Audio, réalisé en partenariat avec les Éditions Le Robert et dont la deuxième saison est en cours de diffusion.

Écrite, parlée ou signée, avec ou sans accent, inscrite dans le dictionnaire ou non: la langue française est avant tout plurielle aux yeux de la jeune linguiste et de ses invités. Il n'y a pas qu'une seule façon de la parler, ni de l'écrire, et le français ne se meurt pas –n'en déplaise aux plus âgés et à leurs mines circonspectes lorsqu'ils entendent «meuf», «crari» ou qu'ils voient un emoji.

Mêlant savamment rigueur scientifique et approche pédagogique, chaque épisode s'attache à déconstruire nos présupposés sur la langue française. On y apprend par exemple que la langue des signes française (LSF) n'est pas qu'une traduction littéralement de la langue parlée mais bien un langage propre, que le latin et le grec ancien sont toujours vivants puisqu'ils ont inspiré des formules magiques dans Harry Potter, ou encore que les insultes forment une pierre angulaire de la langue –qui en dit souvent davantage sur la personne qui les profère que sur celle qui en est la cible.

La langue est politique

Toujours teintées d'une petite couleur politique (mention spéciale à l'épisode «Votre dictionnaire est-il de droite?», l'un des meilleurs de la série), les discussions menées par Laélia Véron se déclinent désormais en diptyques: chaque thème a droit à un épisode théorique et à un autre plus pratique. Dernier en date, le double épisode sur le langage ouvrier et sa place dans l'espace public, dont l'invité est l'ancien candidat du NPA à l'élection présidentielle Philippe Poutou. Il y dévoile son propre rapport au langage, son expérience politique et médiatique de la parole et revient sur certains choix de mots qui l'ont marqué.

Plus qu'une simple étude de cas sur tel ou tel phénomène langagier, Parler comme jamais est une invitation à réfléchir sur tout ce que parler implique. Instructif sans ressembler à un interminable cours de fac sur Pierre Bourdieu, ce podcast casse l'image rigide de la linguistique et la vision un brin poussiéreuse que l'on avait des personnes qui s'intéressent au français. Il donne en tout cas l'envie de se le réapproprier et de le parler comme jamais.

Newsletters

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

Cette semaine, la grand-messe des séries. 

«Venom 2»: ils ont quand même réussi à faire pire que le premier

«Venom 2»: ils ont quand même réussi à faire pire que le premier

L'ennemi de Spider-Man, qui s'est retrouvé par miracle star de son propre film, a droit aujourd'hui à une suite. Et c'est comme l'adolescence, un peu moche, bête et pas toujours satisfaisant. 

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio