Société

Calendrier de l'Avent des podcasts: comment vivre quand le monde court à sa perte

Temps de lecture : 2 min

[J-15] Slate.fr propose un calendrier de l'Avent 100% podcasts avec des programmes qui ont marqué l'année 2020. Aujourd'hui, un auto-documentaire pour trouver des solutions face à l'effondrement de notre société.

Que faire pour continuer à vivre, alors que le monde s'effondre? | Photo Boards via Unsplash
Que faire pour continuer à vivre, alors que le monde s'effondre? | Photo Boards via Unsplash

L'année 2020 nous l'a rappelé par tous les moyens possibles: notre civilisation court à sa perte. Pandémie, surconsommation, malbouffe, pollution des sols, montée des extrêmes en politique, changement climatique… Quand on regarde les choses avec un peu de recul, un constat s'impose: on est mal barrés. Que faire alors pour continuer à vivre, malgré tout? C'est la question que se pose la journaliste Delphine Saltel dans le podcast lancé à l'automne sur Arte Radio et qui répond au doux titre de Vivons heureux avant la fin monde.

Derrière cet intitulé en forme d'injonction se cache une étude documentée des différents enjeux auxquels nous faisons face quotidiennement dans un monde de plus en plus complexe. Avec toujours le même objectif: à défaut de pouvoir faire les choses parfaitement, comment parvenir à mieux les faire?

À mi-chemin entre journal intime et enquête sociologique, les trois épisodes déjà publiés questionnent notre rapport à la fast fashion et à ses collections si tentantes et sans cesse renouvelées, au modèle de couple hérité de nos parents, puis au smartphone, hérésie écologique et cataliseur d'addictions en tous genres. Des sujets hautement concernant certes, mais sur lesquels on n'a pas forcément envie de cliquer en premier lieu.

Bousculer les consciences

On aurait pourtant tort de s'en priver, car grâce à un sens de la narration et à une incarnation qui frôle la virtuosité (on avait déjà pu le constater dans La Clinique de l'amour sur France Culture ou Que sont-ils devenus sur Arte Radio), Delphine Saltel parvient à bousculer les consciences sans jamais tomber dans un moralisme dont personne n'aurait envie.

Aussi paumée que n'importe qui d'entre nous face aux grands enjeux du XXIe siècle, la journaliste –qui sert aussi de cobaye à son documentaire– n'hésite d'ailleurs pas à pointer du doigt ses propres échecs et contradictions.

Une démarche qui la rend immédiatement sympathique: c'est notamment grâce à cette technique que les solutions qu'elle propose semblent accessibles à tout un chacun. En proposant une remise en question et des solutions concrètes, Vivons heureux avant la fin monde est une aubaine face aux discours catastrophistes. Encore en diffusion à un rythme mensuel, ce podcast risque en tous cas de chambouler pas mal de certitudes. Pour le meilleur, sans aucun doute.

Newsletters

Le monde post-Covid sera celui de la démobilité

Le monde post-Covid sera celui de la démobilité

Néologisme pré-pandémie, il désigne la limitation choisie des déplacements afin de ne plus subir inconfort et pertes de temps. La démobilité s'incarne dans le télétravail et constitue une perspective bien enclenchée qu'il faut savoir accompagner.

Éducation nationale: y a-t-il un problème Blanquer?

Éducation nationale: y a-t-il un problème Blanquer?

Les enseignants observent une dégradation sans précédent de l'école publique depuis la prise de fonction du ministre.

273 newsletters, 388 articles, 13 ans... C'est le moment de faire une grosse pause

273 newsletters, 388 articles, 13 ans... C'est le moment de faire une grosse pause

Ensemble, on a discuté violences sexuelles, féminicides, noms de famille des femmes, écologie, scientologie, généalogie, Houellebecq, Buffy, David Foster Wallace et j'en passe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio