Tech & internet / Life

Une prothèse de jambe inspirée des chèvres de montagne pour faire de l'escalade

Temps de lecture : 2 min

Image prise sur Behance
Image prise sur Behance

Il y a certaines choses que nous devons faire tous les jours, comme manger. Mais pour notre santé physique et mentale, il est tout aussi important de pouvoir faire des choses que nous avons envie de faire. C'est ce que permettent les prothèses spécialisées aux amputés.

Si vous n'avez qu'un bras et voulez faire de la batterie, vous le pouvez. Et si vous n'avez qu'une jambe et voulez faire de l'escalade... vous le pouvez.

Enfin, on espère que vous le pourrez bientôt. Klippa est un prototype de prothèse crée spécialement pour l'escalade. Son design s'inspire de la manière dont les sabots des chèvres des montagnes fournissent de la traction, une prise, de la stabilité et de la force concentrée au corps qu'elles soutiennent.

Le concepteur Kai Lin, basé a Brooklyn, a utilisé des grimpeurs ayant deux jambes pour tester de nombreuses itérations de «pieds» et déterminer si elles amélioraient ou entravaient le sport.

Selon sa page Behance, Lin a créé Klippa pour les vétérans de guerre qui ont été amputés et veulent aussi de nouveaux challenges physiques. Mais bien sûr, si Klippa arrive sur le marché, il pourra être utile à toute personne ayant besoin qu'on lui fasse la courte échelle.

Les articulations du genoux de Klippa utilisent un ressort et un cordon spécial pour absorber les chocs et donner plus de contrôle. L'objet a des semelles en caoutchouc et en forme de sabot remplaçables avec un bout pointu qui fait environ la moitié de la taille d'un pied humain. Les testeurs ont trouvé que cette configuration leur donnait le plus de flexibilité pour grimper.

Klippa n'est pas encore en production, mais la recherche et la technologie derrière le design semblent mûrs pour que n'importe qui préférant grimper plutôt que de jouer de la batterie puisse l'essayer.

Lily Hay Newman

Traduit par G.F.

Newsletters

Publier des photos et stocker des mails, une pollution invisible

Publier des photos et stocker des mails, une pollution invisible

Le CO2 total généré au Royaume-Uni uniquement pour des données stockées inutilement équivaut à 112.500 vols allers-retours Londres-Australie.

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Les grandes puissances se livrent une bataille sans merci pour le contrôle des autoroutes de l'information sous-marines.

L'algorithme de Twitter amplifie plus les contenus de droite que ceux de gauche

L'algorithme de Twitter amplifie plus les contenus de droite que ceux de gauche

Ce sont les résultats d'une étude interne menée par le réseau social.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio